Chronique hebdomadaire 2017, semaine 38

Tout d’abord un rapide mea culpa pour l’absence de billets récemment. Entre l’été et d’autres occupations, les contributions à Mageia de certains ont été moins fréquentes.

Cauldron

Pendant les huit semaines depuis le dernier billet, des changements massifs ont été apportés à Cauldron. Je ne discuterai pas de ceux-ci, je vais plutôt exposer quelques-uns des changements majeurs :

  • mise à jour de la pile Ruby
  • mise à jour de la pile Perl
  • kernel 4.12.14
  • llvm 4.0.1
  • flatpak 0.9.12
  • vim 8.0.1097
  • mesa 17.2.1

Il y a également des mises à jour de chaines d’outils de base, ce qui nécessite des reconstructions à grande échelle et qui causera probablement encore certains problèmes jusqu’à ce que tout soit réglé.

Les propositions de fonctionnalités pour Mageia 7 sont bien avancées, donc, si vous désirez inclure des éléments, ou rajouter des suggestions sur les idées proposées, c’est le moment, car il est temps de façonner ce que Mageia 7 deviendra.

Mageia 6

Depuis la dernière chronique, il y a eu d’innombrables mises à jour pour Mageia 6, voici quelques correctifs des plus critiques qui ont été validés par l’Equipe Qualité :

Mageia 5

Comme pour Mageia 6, il y a eu de nombreuses mises à jour, encore une fois, voici une sélection des plus importants correctifs :

Communauté

La récente campagne de l’ONG Free Software Foundation Europe, « Argent Public, Code Public » qui vise à avoir un code écrit avec un financement public pour le secteur public et qui soit publié sous licence ouverte est une idée que Mageia est plus qu’heureux de soutenir. Des objectifs qui partagent autant de principes sur lesquels Mageia a été fondé et qui visent à aider l’Open Source, méritent tout le soutien que nous pouvons offrir – plus de détails disponibles sur notre blog

Il y a eu également des problèmes de courriers indésirables provenant de nouveaux comptes sur le wiki, et nous avons donc dû restreindre l’accès en écriture jusqu’à ce qu’une solution complète puisse être trouvée, entre-temps, si vous souhaitez éditer le wiki, contactez la liste de diffusion doc-discuss.

Rédaction de Donald Stewart – Traduction de Papoteur et de Fafoulous

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Chronique hebdomadaire 2017, semaine 38

  1. Bressonlier dit :

    Pour l’utilisateur lambda de Mageia que je suis -et ce qui doit aussi être le cas de beaucoup d’autres- je suis toujours sous Mageia 5 -ce qui, intrinsèquement, ne me pose aucun problème car cette distribution répond à toutes mes attentes.
    Néanmoins quelques questions :
    -1- Jusqu’à quelle date Mageia 5 sera-t-elle maintenue ?
    -2- Avant cette dernière échéance, une procédure simple sera-t-elle proposée pour passer de la version 5 vers la 6 -comme cela a été le cas pour passer de la 4 vers la 5-…. ou bien sautera-t-on directement sur la 7 ?
    Bon courage et très cordialement,

    • Youp3 dit :

      Bonjour,

      La version 5 est maintenue jusqu’au 31 octobre 2017.
      Le passage de la version 5 vers la version 6 suit la même procédure que pour le passage de la version 4 à la version 5.

    • vinceff dit :

      Bonjour Bressonliner,

      Je me permet de te répondre bien que ne faisant pas partie de l’équupe de mageia ^^
      Mais j’ai moi même fait la transition de mageia 5–> 6.

      mageia 5 est supportée de mémoire jusqu’en octobre.

      Pour le reste c’est sur cette page :
      https://wiki.mageia.org/en/Mageia_6_Notes_de_version-fr

      et plus précisément :
      « Mise à niveau depuis Mageia 5

      Avant de mettre à niveau, veuillez prendre connaissance de la page des problèmes connus (Errata).

      La possibilité de mettre à niveau Mageia 5 vers Mageia 6 est supportée, et a été mise au point finement pendant ces derniers mois. Mais comme toujours, il est très conseillé de sauvegarder les données importantes avant la mise à niveau et de vous être assuré d’avoir fait toutes les mises à jour de Mageia 5 (en particulier rpm et urpmi). La mise à niveau directement depuis Mageia 4 ou une autre distribution n’est pas supportée.

      Si vous désirez mettre à niveau un système 64 bits, il peut contenir du logiciel 32 bits, ce n’est pas un problème à la condition qu’il ne contienne pas des bibliothèques de développement, on les reconnaît au mot « devel » dans leur nom. Pour savoir si votre système contient de telles bibliothèques, vous pouvez utiliser la commande :

      rpm -qa –queryformat « %{NAME}-%{version}-%{RELEASE}-%{ARCH}\n » |grep i586 |grep devel

      et vous devez désinstaller ces bibliothèques avant la mise à niveau.

      Si des dépôts de tiers, tels que Google, ont été ajoutés lors de l’utilisation de Mageia 5, inclure /etc/urpmi/urpmi.cfg dans les « données importantes » à sauvegarder. Le contenu de ce fichier peut ensuite être utilisé pour ajouter à nouveau les dépôts tiers, après la mise à niveau.

      Si vous possédez un serveur ou un client owncloud sur Mageia 5, consulter OwnCloud#Upgrading (en) avant la mise à niveau vers Mageia 6.

      Il existe plusieurs façons de mettre à niveau une version de Mageia précédente.

      Attention : La mise à niveau par un support Live (CD ou DVD) n’est pas possible, puisque l’image disque Live est copiée directement vers le système cible.

      Si vous voulez mettre à jour une précédente installation de Mageia qui n’est PAS en UEFI, vers une Mageia 6 en mode UEFI, vous devez faire une installation complète. La mise à niveau directe n’est pas prise en charge.
      Mise à niveau par internet

      L’applet de notification des mises à jour vous notifiera qu’une nouvelle version de Mageia est disponible et vous demandera si vous souhaitez faire la mise à niveau. Si vous acceptez, la mise à niveau se déroulera sans autre intervention. Si vous avez désactivé l’applet, ou si elle ne tourne plus de manière automatique pour une raison quelconque, vous pouvez lancer la mise à niveau soit en utilisant l’interface graphique (mgaonline) ou la ligne de commande (urpmi). Les deux méthodes sont détaillées ci-après.

      Installez d’abord toutes les mises à jour avant de faire la mise à niveau et vérifiez qu’il vous reste assez d’espace disponible (au moins 2Gio, selon votre configuration) avant de commencer.
      Notepad.png
      À noter !
      Utilisez une connexion Internet filaire si possible, en particulier lorsque vous utilisez des pilotes Wifi (wlan) non libres
      Mise à niveau en ligne, en utilisant mgaonline (interface graphique/GUI)

      Si Mageia Online n’affiche pas une icône bleue dans la barre d’état vous offrant l’option de mise à niveau vers la nouvelle version de Mageia :

      1. Assurez-vous que votre système est complètement à jour en appliquant toutes les mises à jour disponibles.

      https://doc.mageia.org/mcc/6/fr/content/MageiaUpdate.html

      2. Dans le Centre de Contrôle Mageia / Gestion des Logiciels / Configurer la fréquence des mises à jour, assurez-vous que l’option « Rechercher les nouvelles versions par défaut » est sélectionnée.

      https://doc.mageia.org/mcc/6/fr/content/mgaapplet-config.html

      3. Regardez dans votre dossier d’accueil pour un répertoire caché, /.MgaOnline. S’il existe un fichier mgaonline dans ce répertoire, alors supprimez ce fichier.

      Après un redémarrage, l’icône de mise à niveau bleue doit apparaître lorsque Mageia Online vérifie les mises à jour.

      Sinon, vous pouvez lancer le processus de mise à niveau en entrant dans un terminal:

      su
      mgaapplet-upgrade-helper –new_distro_version=6

      Il vous informera de la disponibilité de la nouvelle distribution Mageia 6, configurera les sources des médias Mageia et commencera la migration.

      Il a été constaté qu’une mise à niveau à partir de KDE 4 peut conduire temporairement à un écran noir ou à une boite de dialogue sans texte à la fin du processus de mise à niveau. Ceci est dû au remplacement de pièces essentielles de KDE 4 par celles de Plasma 5. Le phénomène dépend également des pilotes graphiques). Si vous obtenez une boîte de dialogue sans texte, le bouton de droite permet de redémarrer, c’est le choix à effectuer.

      Pour éviter ce problème, effectuez la mise à niveau depuis un environnement de bureau léger, tel que IceWm ou à partir de la ligne de commande (voir ci-dessous).  »

      Voilou pour info ça a très bien fonctionné chez moi.

      Cdlt,

      Vinceff

    • LSDM dit :

      Si l’installation de Mageia 5 est une installation « classique » (pas à partir d’un DVD Live), le passage peut se faire « en douceur » Si on coche la case « Vérifier la disponibilité de nouvelles versions de Mageia » Dans le CCM -> Gestion des logiciels -> Configurer la fréquence des mises à jour.

      Un petit sigle bleu devrait apparaitre dans la barre des taches quelques minutes/heures plus tard vous invitant à télécharger automatiquement ce qui va va bien ien pour Mageia 6.

      Pour ma part, j’ai demander à ce que le passage se fasse de nuit, le suis allé me coucher et, le lendemain, c’était nickel.

  2. tuxmips dit :

    @Bressonlier

    Oui, il faut se dépêcher de mettre à jour sa mageia 5.
    Pour ma part, je viens de passer 3 PC (des laptops) en magéia 6. Certes 3 machines essentiellement fabriquées à partir de composants Intel donc a priori sans difficultés particulières. J’ai mis l’Iso sur une clefs USB et ensuite c’est un peu chacun selon sa « manière ». Pour ma part je n’utilise pas l’applet de mise à jour mais je reformate la partition racine /
    L’avantage : ca clean bien le système
    L’inconvénient : faut se « retaper » tous les paramétrages.
    Mais pour ma part ce fut 3 machines = 3 sans fautes, hormis sur le mien des petites problématiques liées à tweak-gnome.
    Je vais faire un retour sur le forum asap… il sera juste élogieux !

  3. Philippe Leménager dit :

    J’ai upgradé mon ancienne machine professionnelle de MGA 5 vers 6 et ça a été un peu difficile.
    Depuis, j’ai lu que l’applet de mise à jour avait été suspendue à cause des problèmes rencontrés par de nombreux utilisateurs.
    Ma nouvelle machine professionnelle et ma machine personnelle (elle aussi un peu ancienne) sont du coup toujours en MGA5 et ne signalent pas la mise à jour disponible vers la 6.
    Peut-on désormais procéder à ça sans risque ?

    • tuxmips dit :

      Tout dépend comment est paramétré ton applet de mise à jour. En effet, j’avais réglé la mienne pour ne pas me proposer « automatiquement » la mise à jour de 5 vers 6 afin de conserver les mises à jour de la 5 jusqu’au moment où je déciderais « moi » de la faire.

      Pour ma part, peut être en raison de réglages/paramétrages spécifiques, toutes mes tentatives de passer par l’upgrade via l’applet furent globalement des échecs.
      Désormais je fais systématiquement la mise à jour par un formatage de la partition racine /
      La documentation est bien faite:
      http://doc.mageia.org/installer/6/fr/content/index.html

      Bien entendu il faut avant de passer de la 5 à la 6 à une sauvegarde de ses données, mais je peux te confirmer que depuis la Mandrake 6, en dépit de mes nombreuses tentatives, bidouillages…. je n’ai jamais perdu les données de la partition /home sous réserve qu’au moment de l’installation on ne se tromper de disque et/ou de partition.

      La dernière fois où j’ai tenté l’upgrade par l’applet, c’était trop le bazar et donc je m’étais résolu à refaire une installation complète. Cela avait réglé les problèmes. Sans pertes de données. De toutes les façons, ne pas migrer vers la 6 c’est accepter d’avoir un système qui ne sera plus maintenu et donc à risques grandissant au fur et à mesure du temps passant.

  4. Remi dit :

    On est en octobre et j’ai fini de passer mes 4 machines en mageia 6. Ca vaut vraiment le coup en kde et même sur du matériel un peu vieux, le nouveau plasma est bien mieux que kde4 qui apparaît d’un seul coup obsolète.
    Cependant, toujours le même problème avec dolphin quand on copie des fichiers via le réseau sur une machine distante, on a de la chance si la date de création du fichier est conservé, et cela quelque soit le protocole (samba, fish, sftp, ftp).
    Voilà, je suis d’accord avec les autres sur l’upgrade de x vers x+1, on est plus serein avec une réinstallation, pour ma part j’ai toujours fini par le faire, depuis la première madrake basé sur slackware…. (merci Sciences et Vie Micro pour ceux à qui ça rappelle quelque chose).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *