Mageia était présent au salon Paris Open Source Summit 2016

Le POSS (Paris Open Source Summit, les 16 et 17 Nov) de 2016 a été un grand moment pour Mageia et ses 3 représentants qui ont tenu le stand : Dtux, Magnux77 et Lebarhon.

Cette année, nous n’avons pas vu d’utilisateurs solitaires venant avec leur ordinateur portable pour nous montrer les problèmes d’affichage 3D ou bien que le son est défaillant. C’est bien une preuve de la qualité de Mageia 5. A la place, nous avons rencontré beaucoup de monde utilisant Mageia pour du développement, de l’enseignement ou bien à titre professionnel. Il était agréable de constater combien Mageia est appréciée en tant que plateforme sérieuse et fiable. Nous avons échangé avec le développeur d’Alcasar, un contrôleur d’accès réseau utilisé par beaucoup d’administrations françaises. Alcasar fonctionne sur des milliers d’ordinateurs, tous sous Mageia. Ces gens posent souvent de bonnes questions, en voici deux exemples, le premier venant d’un développeur et le second d’un enseignant (réponses en fin d’article) :

  • Sur un ordinateur sans interface graphique, après une mise à jour automatique, comment savoir qu’un redémarrage est nécessaire ? ou à défaut, quels sont les paquets qui le nécessitent ?
  • Mageia affirme que les publications Live sont destinées aux tests. Pour leur première utilisation de Mageia, beaucoup de gens préfèrent utiliser un vieil ordinateur sans emploi, le genre de matériel dépassé. Malheureusement, les ISO Live sont livrées avec KDE ou GNOME, les environnements de bureau qui exigent le plus de ressources ! Ne pensez vous pas que les publications Live devraient être fournies avec LXQt ou Xfce ?

Pour la plupart des visiteurs, la même question revenait encore et encore. Des fois que vous ne l’auriez pas encore en tête …. « Quand est prévue la publication de Mageia 6 ? » D’un coté, il est agréable de constater que Mageia 6 est tant attendue, mais d’un autre coté, cela signifie que notre communication doit progresser (29).

photo-poss2016

Le POSS, comme tout autre manifestation, est aussi un bon moyen (peut-être même le seul ?) pour tout contributeur ou utilisateur de Mageia de rencontrer et faire la connaissance des autres contributeurs déjà côtoyés sur les forums ou listes de diffusion. Cette année, nous avons eu le plaisir de discuter de Mageia et de Linux en général avec ennael, baud, rtp, papoteur et piratu.

Librement,
Dtux, Magnux77 et Lebarhon.


En réponse aux questions citées ci-dessus, Mageia 6 sera publiée quand elle sera prête, la prochaine étape vers la publication devrait arriver très prochainement.

Lors d’une mise à jour sans interface graphique, typiquement faite en ligne de commande (par exemple avec urpmi –auto-update), urpmi devrait de lui-même prévenir lorsqu’un redémarrage est nécessaire. Les paquets qui requièrent un redémarrage sont ceux du système de base, par exemple le kernel, systemd ou encore glibc.

La création d’une image ISO Live « légère » a déjà été discutée à plusieurs reprises. Bien que rien ne l’interdise, les essais supplémentaires nécessaires pour garantir la qualité de trois environnements Live ont toujours exigé trop de ressources. Si des volontaires se montraient désireux d’aider pour la création des images ISO et leur tests, alors c’est quelque chose qui pourrait être proposé dans le futur.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Mageia était présent au salon Paris Open Source Summit 2016

  1. aranud dit :

    Bien sûr qu’un Live « léger » devrait être proposé et ça ne demande pas de ressource supplémentaire, il suffit de virer celui de Gnome…

    KDE reste le bureau de prédilection de Mandriva/Mageia. Ce n’est pas le cas de Gnome qui n’ pas plus de légitimité face à XFCE ou LXDE ou Mate qui eux au moins apporteraient justement un plus…

    Il suffirait de faire un sondage communautaire, choisissez 2 environnements graphique disponible en Live.

    • Masu dit :

      D’accord, Gnome, je n’aime plus depuis gnome shell, mon bureau préféré est Cinnamon… Ou Mate sur les vielles machines…

    • Vinceff dit :

      Boom, le commentaire qui va droit au but !!
      Je ne connais pas la part de marché entre gnome ou kde, mais je pense qui si c’est ces deux là que mageia a decidé de proposer en live ce n’est pas pour rien.

      Après sincèrement gnome a réduit le besoin en ressource depuis un an.
      Si tu changes Gnome au profit de LXDE, les gnome users gueuleront.
      Je crois pas que ca existe un monde où tout le monde est content