Notre premier rétroportage – hplip 3.15.11

Tout d’abord, joyeuses vacances à tout le monde, nous espérons tous que vous passez une excellente période de fêtes et que la nouvelle année vous apporte le bonheur. Mais revenons aux affaires en cours…

Les dépots backport (rétroportage) existent afin que nous puissions apporter les mises à jour logicielles nécessaires à certains utilisateurs, ou bien des améliorations significatives mais qui risquent de perturber un système stable.

C’est le cas avec la dernière version du logiciel pour scanner et imprimante HP (hplip), qui ajoute la prise en charge de nouveaux appareils, mais que les tests de notre équipe Assurance Qualité ont montré incompatible avec certains périphériques plus anciens.

Une liste complète des périphériques pris en charge par hplip-3.15.11 est consultable dans les notes de version de hplip.

Une liste des imprimantes HP et de la version minimum requise de hplip peut se consulter ici et les nouvelles imprimantes prises en charge par ce rétroportage sont listées ici.

La nouvelle version des paquetages hplip est maintenant disponible dans le dépot « Core Backports ».

Si vous possédez une nouvelle imprimante ou un nouveau scanner HP qui ne fonctionne pas correctement avec Mageia 5, vous avez peut-être besoin de ces paquetages.

Installer les dépots backports dans Mageia est relativement simple :

Dans rpmdrake (« Installer et désinstaller des logiciels »), sélectionner « Rétroportage » depuis le filtre ouvrant un menu déroulant. Si une version antérieure est installée, les logiciels disponibles seront marqués dans la colonne d’état avec une flèche vers le bas dans un cercle rouge. Sélectionnez et installez les paquets appropriés à l’architecture de votre système.

Il n’est PAS nécessaire d’activer les dépots Backports.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Quelques nouvelles de ce qui mijote dans Cauldron

Pour ceux qui sont les plus familiers avec Mageia et son développement, vous commencez à connaitre la chanson : Cauldron est le théâtre de soubresauts violents lorsque nous mettons à niveau tout ce que nous avons maintenu stable durant le cycle précédent, et ensuite nous tentons de remettre les choses d’aplomb. Nous sommes maintenant dans une phase de stabilisation et notre tentative de construction d’images ISO d’installation de Mageia 6 n’a pas abouti, un certain nombre d’écueils nous en empêchent.

Cauldron est encore actuellement encore trop instable, avec des mises à niveau récentes du socle et des environnements de bureau majeurs. Ceci a conduit à des images ISO Live ou pour l’installeur classique non présentables.

En conséquence, nous prévoyons de fournir les premières images dans les premières semaines de 2016 et de continuer sur un calendrier régulier à partir de là. Les premiers essais internes n’ont pas été vains pour autant, ils ont permis de voir dans quel état se trouvait Cauldron et comment il se comporte avec l’installeur, et nos packageurs sont durement à l’ouvrage pour corriger les problèmes identifiés.

Avec le développement de Mageia 6, nous avons réfléchi à l’offre d’images ISO que nous fournissons, et il a été noté qu’on se méprenait souvent concernant les LiveCDs, en anglais et 32 bits uniquement et le DVD Dual-Arch de taille limitée, ce qui donnait dans ce cas une image erronée de ce qu’était réellement Mageia. Nos voulons créer un jeu de media plus en adéquation avec les utilisations et pour rendre Mageia encore plus accessible. De plus, nous renommons les pré-versions en clichés de développement et clichés de stabilisation, car nous pensons que ça réflète mieux ce que nous attendons d’eux.

Si vous souhaitez vous investir dès maintenant, obtenir des informations sur les tests et voir comment Cauldron fonctionne, vous pouvez regarder ici.

Nous allons bientôt publier une feuille de route indicative du développement afin que vous sachiez plus précisément quand les versions futures seront attendues.

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Mageia était au Paris Open Source Summit 2015

Le Paris Open Source Summit est un grand événement parisien focalisé sur le logiciel libre. Il résulte de la fusion de deux événements open source français : Solutions Linux qui avait lieu anciennement à la Défense et l’Open World Forum. Cette année, il s’est tenu les 18 et 19 novembre 2015 aux « Docks de Paris » proche du stade de France à Saint-Denis.

Mageia avait trois contributeurs sur place, tous contents d’être là : dtux, magnux et lebarhon. Notre stand était petit mais de qualité professionnelle avec quantité de choses intéressantes :

  • à montrer : deux ordinateurs portables avec Mageia 5 et la future Mageia 6 (avec Plasma 5) en préparation ;
  • à vendre : de magnifiques clés USB en bois ; malheureusement un problème de livraison ne nous a pas permis de vendre les T-shirts ;
  • à donner : des stickers et des flyers.

usb_key_mageia_2015_3

Le premier jour a commencé avec une alerte à la bombe (fausse alerte heureusement), et le bâtiment a dû être évacué. L’événement proprement dit n’a pu commencer qu’à 10h le matin. Nous avons rencontré quantité de gens différents :

  • quelques visiteurs fidèles, qui nous avaient déjà rendu visite l’an dernier et auparavant. Ils sont venus pour nous dire bonjour, prendre des nouvelles et partager leurs avis sur Mageia et quelques petits soucis mineurs ;
  • quelques visiteurs mécontents, se plaignant que Mageia 4 était bien mieux. Nous avons été bien tristes à les écouter, et avons rapporté leurs problèmes que nous espérons voir bientôt résolus ;
  • quelques visiteurs contents qui nous ont remercié parce que Magia 5 était bien mieux que Mageia 4. Au moins il y a une bonne solution pour chacun !
  • deux personnes à la recherche d’un partenariat professionnel, mais oui, Mageia est prise très au sérieux en tant que solution professionnelle !
  • presque personne qui ne connaissait pas déjà Mageia. D’après notre expérience de ce type d’événement, c’est nouveau, car l’an dernier (mai 2014, il y a 18 mois) beaucoup de visiteurs n’avaient jamais entendu parler de Mageia ;
  • et deux membres de notre communauté Mageia, tuxmips et baud.

Malgré les tragiques événements de Paris, l’ambiance de ces deux jours de salon était très agréable et nous avons passé un bon moment. Dans la mesure où c’est la première fois qu’il se tient dans ce lieu, ce n’est pas facile de comparer l’affluence avec celle de l’an dernier, mais cela semble plus ou moins équivalent. En réalité ce qui change à notre avis, c’est que Mageia est maintenant bien connue, et que c’est vraiment encourageant pour l’avenir !

Publié dans Non classé | 7 commentaires

Pour dynamiser l’essor du logiciel PULSE, SIVEO rejoint la communauté Mageia

Nous avons un nouveau venu dans l’écosystème Mageia : la jeune entreprise SIVEO a repris le développement des solutions logicielles libres pour serveurs de feue Mandriva SA, et ils ont décidé de baser tous leurs produits sur Mageia. Contribuant ainsi à leur manière à l’essor de Mageia, ils emploient désormais un contributeur Mageia de longue date et mainteneur de nos paquets KDE, Nicolas Lécureuil (neoclust), pour s’occuper entre autres du packaging de leurs logiciels libres directement dans nos dépôts. Le texte qui suit est un communiqué de presse commun de SIVEO et Mageia.org.


Le projet initialement nommé LRS par Linbox FAS puis rebaptisé PULSE par Mandriva en 2007, est devenu une solution libre de gestion de parc informatique utilisée aujourd’hui tant par des PME et des petites collectivités que par des grands comptes publics ou privés.

Croyant au potentiel de PULSE, SIVEO relève le challenge d’en faire le logiciel majeur de la gestion de parc GPL. Elle a été rejointe pour cela, par les personnes clés qui travaillaient déjà sur le développement de ce projet et qui y apportent aujourd’hui leurs compétences, savoir-­faire et enthousiasme.

En parallèle de cela, et pour s’ancrer pleinement dans le monde open source, SIVEO se rapproche naturellement de la communauté Mageia en apportant le projet PULSE à sa distribution et permettant ainsi l’élargissement du creuset communautaire.

« De cette façon, nous souhaitons ouvrir le projet et apporter plus de moyens tout en fédérant différents acteurs qu’ils soient professionnels, simples utilisateurs ou contributeurs » aime à rappeler Yvan Manon travaillant sur le projet de longue date et aujourd’hui Ingénieur Avant­-vente chez SIVEO.

Pour le Conseil de Mageia, « l’accueil de nouveaux contributeurs est toujours une chose très positive pour la communauté Mageia. Le packaging d’une solution professionnelle est un atout indéniable pour la distribution, contribuant ainsi à renforcer son adoption par des utilisateurs professionnels. »

PULSE est une solution de gestion complète du cycle de vie du poste de travail, qui permet l’industrialisation d’un système d’information en automatisant des tâches lourdes et chronophages sur des réseaux complexes et distants. Ses principales fonctionnalités permettent, en effet, de créer et déployer des images disque sysprep, inventorier, déployer des applicatifs et correctifs, sauvegarder, faire de la prise en main distante, le tout en supervisant la conformité et les configurations de l’ensemble des actifs. Enfin, son interopérabilité et son agilité facilitent son intégration avec les différents composants (LDAP, AD, GLPI, OCS, Fusion Inventory etc…) d’un SI.

SIVEO propose la version packagée avec support pour les distributions comme Debian, RedHat et CentOS, ainsi que toutes prestations complémentaires (audit, installation, formation) afin de garantir aux professionnels qualité et sérénité.

SIVEO est un éditeur de logiciel d’automatisation d’infrastructure : c’est une jeune entreprise innovante créée en novembre 2008. Première société française labellisée par INTEL dans l’initiative INTEL CLOUD Builder pour sa solution eVA, SIVEO travaille avec des éditeurs, SSII, comptes publics et privés.

Mageia.org est une association de droit français à but non lucratif regroupant une communauté de contributeurs. Elle oeuvre à l’élaboration de la distribution GNU/Linux Mageia dont l’objet est de fournir un système d’exploitation facile à utiliser et de haute fiabilité, avec toute la palette de choix et d’échelle de déploiement offerte par Linux. Mageia a déjà fourni cinq versions et la sixième est en train de bouillir dans le chaudron.

Pour en savoir plus sur PULSE : siveo.net/solutions/pulse
Code source (GPL) : github.com/pulse­project/pulse

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Pour dynamiser l’essor du logiciel PULSE, SIVEO rejoint la communauté Mageia

« Made in Mageia » : ISOdumper

Deux évènements se disputent actuellement votre attention dans le monde magique de Mageia : la journée internationale des libertés logicielles (Software Freedom Day) et la fin de support de Mageia 4 en application depuis le 19 septembre 2015.

Pour le premier, nous voulons vous souhaiter à tous un excellent « Software Freedom Day » et nous espérons que ça aura été pour vous l’occasion d’assister à l’un des nombreux événements organisés autour de cette thématique.

Et pour le deuxième, nous ne pouvons que vous encourager à effectuer la mise à niveau vers Mageia 5 aussi rapidement que possible pour bénéficier des dernières corrections de bogues et de failles de sécurité. Vous pouvez trouver plus d’informations sur cette note du blog. À cette occasion nous aimerions vous présenter un outil fait maison qui facilite grandement l’écriture d’une image ISO sur une clé USB. Cela peut-être particulièrement pratique si vous souhaitez mettre à niveau Mageia en utilisant le DVD d’installation classique.

ISOdumper, et écrire une image ISO devient un jeu d’enfant

Il existe différents logiciels pour écrire une image ISO sur une clé USB, ce qui est utile entre autres pour installer un système d’exploitation. Le faire via la ligne de commande peut être risqué, puisqu’une simple faute de frappe peut effacer une partition du disque dur ! Pour simplifier ce procédé, Mageia a son propre logiciel, ISOdumper, qui a par ailleurs d’autres fonctionnalités très utiles. Il est disponible depuis les dépôts officiels, vous pouvez donc installer la dernière version (0.42 à ce jour) depuis le Centre de Contrôle.

ISOdumper est une application graphique qui nécessite de se connecter en tant qu’administrateur « root ». Dans tous les cas vous devez choisir parmi la liste des périphériques celui que vous souhaitez utiliser.

  • « Écrire l’image » est la tâche principale qui vous permet de sélectionner une image ISO (.iso ou .img) pour l’écrire sur la clé USB choisie. Mais ISOdumper a un petit plus : il peut calculer les sommes MD5 et SHA1 (affichées dans l’onglet « Détails »), permettant de vérifier la validité de l’image.
  • « Sauvegarde dans » permet de sauvegarder facilement le contenu de votre clé USB en créant une copie complète de la partition dans un fichier image .img. Après avoir utilisé votre clé pour par exemple installer Mageia, vous pourrez ainsi restaurer son contenu original en ré-écrivant l’image de sauvegarde sur la clé.
  • « Formater le périphérique », comme son nom l’indique, permet de formater le périphérique sélectionné dans l’un des formats proposés (FAT, NTFS, ext).

ISOdumper a sa propre page sur le wiki avec des instructions détaillées. Son code est hébergé comme les autres outils de Mageia dans nos dépôts git, et vous pouvez également télécharger le code source de la version 0.42 directement.

Historique de développement

Nous avions un outil nommé « usb-imagewriter » dans nos dépôts pour écrire des images ISO sur une clé USB, mais il ne prenait en compte que les fichiers .img, de plus la barre de progression ne fonctionnait pas. Un utilisateur et contributeur de Mageia, Papoteur, a commencé à travailler sur le projet, et comme ce dernier n’était plus maintenu en amont, Papoteur dut en faire un fork. Il ajouta ensuite une fonction pour la sauvegarde qui crée une copie du contenu de la clé USB avant d’écrire l’image ISO. Certains utilisateurs ayant fait remarquer qu’il était difficile de récupérer l’usage classique de la clé USB une fois l’installation faite, une fonction de formatage fut ajoutée à ISOdumper.

Sur le plan technique, l’outil est écrit en Python et utilise la bibliothèque graphique GTK+/Glade. La commande traditionnelle dd a été remplacée par une fonction d’écriture spécifique et celle de détection USB est fournie par les outils Udisk2. La fonction de formatage est un outil de Clément Lefebvre (Mint).

Un grand merci à Papoteur pour avoir créé cet outil bien pratique ! Profitez-bien d’ISOdumper et de Mageia 5 ! Et adieu Mageia 4, tu as été une excellente mouture !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur « Made in Mageia » : ISOdumper