Une longue route

Et bien, la route fut longue, plus longue que prévu, mais nous y sommes presque ! Mageia 5 Bêta 1 vient d’être validée !
Qu’est ce que cela signifie ? Qu’est ce qui a pris tout ce temps (un mois et demi de plus que prévu initialement) ?

RPM 4.12 face au système de construction de paquets de Mageia, une rétrospective

L’explication rapide : Certains trucs sont mal passés et d’autres se sont cassés.

L’explication complète : En septembre dernier, nous avons décidé de mettre à jour RPM, notre gestionnaire de paquetages, vers la version 4.12, la dernière de l’équipe éditrice. Cela fut fait peu de temps avant la mass rebuild prévue (reconstruction totale), une étape nécessaire avant la Bêta où tous les paquetages de la distribution sont recompilés pour s’assurer de leur compatibilité avec l’état actuel des outils de développement. Habituellement, la mass rebuild montre qu’une bonne partie des paquetages ne se compilent plus même s’ils l’ont été quelques mois plus tôt : la tâche des empaqueteurs est alors de leur apporter des corrections pour qu’ils puissent être compilés à nouveau dans le nouvel environnement, ou dans certains cas corriger les outils de développement pour réparer les régressions.

Mais cette fois, la nouvelle version de RPM a introduit des changements suffisamment importants pour casser beaucoup de paquetages de bas niveau pendant la mass rebuild, et beaucoup de paquetages sont entrés dans une réaction en chaîne d’échec à la compilation. Il a fallu plusieurs semaines pour tout adapter à RPM 4.12 et nous avions déjà largement dépassé l’échéance de Mageia 5 Bêta1 (prévue à l’origine pour fin septembre). Nous avons donc décidé de la reporter à mi-octobre.

Vous savez peut-être qu’une nouvelle version d’une distribution Linux est l’association d’un installeur et d’un ensemble de paquetages. Suites aux deux mass rebuilds, les paquetages étaient plutôt bons, mais c’est l’installateur qui s’est mis à poser souci à cause de glibc (la bibliothèque GNU C) et RPM. Ceci entraîna un nouveau report d’une semaine.

Ensuite, l’équipe QA a pu œuvrer sur un plusieurs jeux successives de nouvelles images, de sorte à y mettre en évidence le nombre habituel de bogues critiques (le système ne s’amorce pas, ou des choses du genre), ce qui a été réglé avec nos développeurs. Un grand merci à notre équipe QA pour son travail continu sur les images tout en continuant de traiter les mises à jour pour Mageia 3 et 4 ! Cette version bêta est loin d’être parfaite, comme vous le verrez dans les errata, mais vous devriez être en mesure d’en faire l’installation et de percevoir l’état de Cauldron à ce jour. Si vous détectez des bogues, contrôler sur le bugzilla s’ils sont déjà mentionnés, sinon, rapportez-les, afin que nous puissions en corriger le plus grand nombre pour la version Bêta 2.

Conséquence sur le plan de route

D’après le calendrier initial, la seconde version bêta aurait du sortir le 31 octobre… Donc, nous avons du choisir entre passer la bêta 2 ou retarder la sortie finale de Mageia 5 ainsi que les versions intermédiaires. En s’appuyant sur les informations issues du test de la bêta 1, nous avons décidé que nous ne pouvions pas nous permettre de sauter la bêta 2 étant donné que la bêta 1 souffre toujours de sérieux problèmes. En conséquence, toutes les dates prévues pour les versions intermédiaires et finales ont été repoussées et le nouveau calendrier est le suivant :

  • Bêta 2 : 16 décembre 2014
  • Version admissible (Release Candidate) : 5 janvier 2015
  • Sortie interne : 23 janvier 2015
  • Sortie finale : 31 janvier 2015

Bien… Et maintenant, où est ma bêta 1 ?

Vous avez tous attendu assez longtemps pour cette sortie, donc attrapez-la avec le premier lien, mais n’oubliez pas de consulter les liens suivants :

Testez, amusez-vous et rapportez tous les bogues rencontrés ! Il est maintenant l’heure de peaufiner cette Mageia 5 !

Publié dans Non classé | Un commentaire

Le mauvais sort d’Halloween ou du logiciel bugué ?

Comme expliqué dans un précédent billet, de nombreuses mises à jour se sont avérées nécessaires, surtout en rapport avec RPM. Et ça continue. Nous sommes confrontés en ce moment à certains problèmes épineux dans l’installeur. La partie graphique plante à cause d’un bug impliquant glibc et RPM. Les deux ont été récemment mis à jour.

Le travail est en cours et les soucis ont été signalés en amont. Vous pouvez suivre nos efforts sur le rapport de bug. Dès que le bug sera corrigé, nous pourrons publier la version bêta 1 de Mageia 5. Restez à l’écoute !

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Une valse a mis l’temps de patienter 15 jours

Comme vous le savez peut-être, nous avions prévu de publier la première bêta de Mageia 5 le 30 septembre. Bon… il semble que l’on ne sera pas dans les temps.

Chez Mageia, nous essayons de trouver le juste milieu entre avoir des logiciels testés et approuvés et être à la pointe du développement. Cela veut dire que nous essayons de faire une version avec des logiciels récents dont nous avons vérifié le bon fonctionnement. Nous prenons en compte diverses choses, de la stabilité à la sécurité en passant par la facilité d’usage évidemment.

En conséquence, nous prévoyons de publier Mageia 5 avec la nouvelle version 4.12 de RPM. RPM est le gestionnaire de paquet de Mageia, que nous partageons avec d’autres distributions comme Fedora ou openSUSE. Cette nouvelle version apporte des nouveautés intéressantes, nous avons donc décidé de l’inclure le plus tôt possible dans Cauldron, afin de pouvoir peaufiner notre utilisation de celui-ci avant la publication de Mageia 5. RPM a donc été mis à jour juste avant le mass rebuild (« reconstruction en masse »), une phase importante du cycle de publication ou nous reconstruisons tous les paquets de Mageia 5 pour être sûr que tout compile proprement avec la nouvelle pile de développement.

Outre le blabla technique, la mise à jour de la version de RPM est une bonne chose. Elle facilite pour les empaqueteurs la recherche d’erreurs pour les corriger, rendant ainsi nos paquets plus fiables. Cela veut dire que nous avons plus de temps pour ajouter de nouveaux paquets pour la communauté d’utilisateurs.

Le problème est que, bon… la nouvelle version de RPM a cassé deux trois trucs. Pas beaucoup, il y a juste eu quelques paquets qu’il a fallu reconstruire. Quelque chose comme 7000 paquets (actuellement plus qu’environ 2000).
Mais n’ayez pas peur ! Nos empaqueteurs et développeurs s’y emploient ! Ils ont juste besoin d’un peu de temps encore. Donc nous reportons la publication de Mageia 5 Bêta 1 de deux semaines. C’est à dire le 14 octobre.

Récapitulons : Nous essayons de faire la meilleure distribution Linux possible, et parfois les choses ne se passent pas comme prévu. Mais nous pouvons faire avec et nous adapter ! Si vous comptiez les jours avant Mageia 5 Bêta 1, reportez juste le compteur de 14 jours.

Et comme toujours, nous accueillons à bras ouverts les volontaires. Alors si vous voulez aider, regardez par ici et commencez à contribuer aujourd’hui !

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Quand vient la fin de l’été…

… la torpeur estivale prend fin !

Le 19 septembre : c’est la date limite pour vos propositions de créations graphiques !

Nous cherchons un nouveau fond d’écran par défaut pour Mageia 5, lequel sera la « signature » de cette nouvelle version. Nous utiliserons probablement aussi certaines des autres contributions en tant que fonds d’écran alternatifs inclus dans la distribution. Des propositions d’économiseurs d’écran et toute création graphique que vous jugez utile seront aussi grandement appréciées.

Merci de vous assurer que vous ayez lu et compris les directives.
Vous pouvez soumettre vos créations sur le dépôt Flickr ou les envoyer par email à artwork@group.mageia.org.

Pour avoir une chance de gagner le concours du fond d’écran par défaut, il y a quelques points à garder à l’esprit :

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Nous avons besoin de vous ! (pour tester et casser des trucs)

Utilisateurs, contributeurs, cet appel vient du cœur.

Nous n’arrêtons pas de parler du fait que Mageia est comme ceci, Mageia a besoin de cela et Mageia a réalisé cette chose étonnante… Mais vous savez quoi ? C’est un peu trompeur. Vous savez, Mageia n’est ni un grand groupe, ni même une petite entreprise. Mageia est une association de personnes. Des personnes comme vous. Et aujourd’hui, nous avons besoin de personnes comme vous.

Tout ceux qui ont déjà essayé d’obtenir un travail dans l’industrie des hautes technologies savent qu’une grande majorité des nouveaux embauchés est affectée à l’assurance qualité (« QA » en anglais), dont nous en avons tous besoin. C’est parce que ce secteur requiert beaucoup de main-d’oeuvre. Après tout, il n’y a besoin que de quelques esprits brillants pour créer d’excellents algorithmes, un peu plus pour écrire le code, et des légions entières pour essayer toutes les façons possibles de le faire fonctionner autrement que prévu. Parce que quelque part, quelqu’un va trouver cettepossibilité étrange qui va tout faire planter. Et avant de publier quoi que ce soit, qu’il s’agisse d’un nouveau système d’exploitation ou juste d’une petite mise à jour de sécurité, nous avons besoin d’avoir l’assurance qu’il corresponde à nosexigences de qualité.

Et c’est là que vous entrez en jeu.

Aujourd’hui, notre équipe qualité est vraiment petite. Petite à quel point ? Elle l’est tellement qu’il n’y a à l’heure actuelle qu’une seule experte en assurance qualité. Au départ, ils étaient deux, mais l’un deux à été obligé de réduire grandement son implication à cause de problèmes de santé. Nous lui souhaitons de se rétablir vite. Désormais, la plus grosse partie du travail tombe dans les mains de notre unique autre experte en assurance qualité. Elle fait de son mieux pour assurer la qualité dont nous avons besoin tout en essayant de former le petit groupe de volontaires de l’équipe. Ne vous trompez pas, ces « professionnels non entraînés » font aussi de l’excellent travail. En réalité, ils abattent une somme de travail considérable et du meilleur niveau tout en étant assez nouveaux dans l’équipe d’assurance qualité, et pourtant, ils sont submergés. Nous avons besoin de plus de personnes comme elles.

Chaque nouvelle mise à jour a besoin d’être testée sur les deux versions maintenues (actuellement Mageia 3 et Mageia 4) pour les deux architectures supportées (32 et 64 bits). Cela signifie que chaque petite mise à jour de sécurité ou nouvelle fonctionnalité à besoin d’être testée quatre fois avant que nous la publions, et la plupart de ce travail est réalisé par une seule personne.

Nous avons besoin de renforts, et vous pouvez aider.
C’est vraiment facile. Avec un petit peu de formation et d’expérience, vous pouvez vous aussi devenir un excellent testeur qualité.

Consultez simplement le portail de l’équipe assurance qualité et découvrez comment vous pouvez aider.

Mageia, c’est sa communauté, et aujourd’hui, nous avons besoin d’aide.

Publié dans Non classé | 12 commentaires