Mageia 5 brille dans le firmament du libre

Après plus d’un an de développement, la communauté de Mageia est fière de vous livrer cette version Mageia 5 tant attendue. Cette annonce est un grand soulagement, un « Enfin ! » qui vient droit du cœur de celui qui est fatigué d’avoir intensément travaillé de longues journées, mais qui en retire une grande satisfaction.

Nous avons choisi de prendre notre temps pour résoudre les problèmes majeurs et avoir une version de haute qualité, sans précipitation. Peut-être notre meilleure version à ce jour, en tenant compte de l’impressionnant travail qui a été fait sur le programme d’installation, à la fois pour ajouter de nouvelles fonctionnalités et éradiquer de vieux bogues.

Si cet « Enfin ! » résonne aussi en vous après des mois d’attente de cette version, téléchargez-la dès maintenant ! Pendant le téléchargement, profitez-en pour en apprendre plus sur Mageia 5 :

Quoi de neuf avec Mageia 5

En vedette, nous avons le support des systèmes UEFI. Si vous n’êtes pas familiers avec ce terme, n’hésitez pas à consulter notre article détaillé. En quelques mots, sachez que la plupart du matériel de moins de trois ans en est équipé. Ainsi, pour que nos utilisateurs soient en mesure d’installer Mageia, cette nouvelle fonctionnalité est incontournable.

La mise en place du support de démarrage UEFI et les changements de partitionnement qui sont inhérents à cette nouvelle technologie ont impliqué de faire beaucoup de changements dans notre installateur. Cela a été fait progressivement, par la correction de bugs quand ils sont apparus, et la découverte de nouveaux et anciens problèmes au fur et à mesure. Nous avons eu la chance d’avoir une équipe très dévouée de testeurs pour cette version, et ils ont trituré l’installateur pour essayer de trouver ses lacunes sur les paramètres les plus exotiques. Dans l’ensemble, ces essais ont engendré de nombreuses corrections et de nouvelles fonctionnalités dans notre programme d’installation au-delà du support de l’UEFI : support de RAID, intégration de GRUB 2, modifications de l’outil de partitionnement…

Bien sûr, cette nouvelle version ne peut pas se résumer aux modifications de l’installateur ; tous les paquets ont été mis à jour, et nous avons travaillé dur à faire en sorte que tous les paquets se construisent avec la nouvelle chaîne d’outils dans Mageia 5. Entre autres, vous trouverez:

  • Bas niveau : Kernel 3.19.8, X.org 1.16.4
  • Bibliothèques graphiques : Qt 5.4.0, GTK+ 3.14.8
  • Environnements de bureau : KDE 4.14.3, GNOME 3.14, Cinnamon 2.4.5, MATE 1.8.0, XFCE 4.12, LXQt 0.9.0, Plasma 5.1.2
  • Applications : LibreOffice 4.4.2.2, Firefox ESR 31.7.0 (et très prochainement Firefox ESR 38.x)

Vous pouvez consulter la page de comparaison de Mageia App DB (applications seules ou tous les paquets mis à jour) pour voir les différences de versions entre Mageia 4 et 5. Mageia 5 contient en tout près de 2 000 applications et 25 000 paquets, tous disponibles depuis les dépôts officiels.

Pourquoi choisir Mageia

En un mot : la communauté. Mageia est une distribution Linux de premier plan entièrement faite par et pour la communauté. Sans contrepartie, sans société commerciale derrière elle, seulement des utilisateurs qui ont un grand plaisir à développer la distribution qu’ils utilisent quotidiennement, à la maison ou au travail. Et comme utilisateur de Mageia, vous faites partie de cette expérience enrichissante, et vous pouvez contribuer de différentes façons à la faire vôtre.

Mageia est façonnée pour ses utilisateurs, et est donc adaptée à tous les environnements : le travail, la maison, les serveurs, les loisirs. Tout est pris en charge directement par la communauté à travers les dépôts officiels, prêt à l’emploi. Mageia a toujours cherché à offrir une expérience d’utilisation universelle avec un large choix d’environnements de bureau, en intégrant avec les meilleurs outils de contrôle et d’administration disponibles.

Le look de Mageia 5

Comme toujours pour l’aspect graphique, nous avons fait appel à des contributions de la communauté et nous avons reçu des propositions de haute qualité. Nous avons choisi la nuit étoilée peinte par Robert Gormly, et vous trouverez également de nombreux fonds d’écran supplémentaires et des économiseurs d’écran que nous avons choisis à partir des contributions de la communauté.

Fond d'écran officiel de Mageia 5Remerciements

Cette version n’aurait pas été possible sans le soutien de toute notre communauté, donc c’est un merci de tout le monde aux administrateurs système, aux équipes d’assurance qualité et de sécurité, à l’équipe de documentation, à l’équipe atelier et aux traducteurs, aux empaqueteurs, aux aiguilleurs de bogues et aux développeurs, et finalement, à tout le monde pour leurs commentaires et leur soutien sur les forums, les listes de diffusion, et les canaux IRC, ainsi que pour leurs rapports de bugs et leurs dons.

Faites-vous plaisir avec Mageia 5!

Publié dans Non classé | 16 commentaires

En attendant Mageia 5 : Focus sur le support de l’UEFI

Cet article est destiné aux utilisateurs ayant un certain bagage technique. En résumé pour les non-techniciens : Mageia 5 dispose du support de l’UEFI, ce qui signifie que l’installation est plus facile maintenant sur le matériel moderne. En conséquence, après l’installation initiale, qui peut varier légèrement (voir ci-dessous), l’UEFI ne devrait pas vous perturber.

Qu’est-ce l’UEFI ?

Précédemment appelé EFI, ce micrologiciel (firmware) s’appelle UEFI depuis quelques années. Il gère de manière complètement nouvelle et différente l’amorçage des PC en 64 bits et remplace les vieux micrologiciels BIOS. Il apporte des améliorations par rapport aux anciens BIOS, mais il est surtout connu dans le monde Linux pour compliquer l’installation des sytèmes Linux sur les ordinateurs achetés avec un système d’exploitation pré-installé :

  1. parce qu’il était nécessaire de réaliser des développements pour le gérer ;
  2. parce qu’il est associé à une fonctionnalité de sécurité appelée « Secure Boot » qui refuse d’amorcer tout programme d’amorçage qui n’est pas signé à l’aide d’une clé officielle ;
  3. parce qu’il n’est pas toujours évident d’amorcer à partir d’un DVD ou d’une clé USB (ceci dépend du micrologiciel, de la désactivation du « Secure Boot », de la désactivation du démarrage rapide de Windows…)

Les systèmes UEFI utilisent aussi un nouveau format de partitionnement (pour les PC) appelé « GPT », comprenant une partition dédiée aux systèmes EFI et nommée ESP (EFI System Partition) qui contient les chargeurs d’amorçage.

Les références en fin d’article fournissent des explications plus complètes.

Mageia et UEFI

Avec Mageia 4, il était possible d’installer le système sur un ordinateur équipé d’UEFI selon deux méthodes :

  • activer un mode compatible BIOS classique, appelé aussi Compatibility Support Module (Module Support Compatible) ou CSM,
  • ou suivre les instructions de notre wiki, nécessitant l’utilisation de la ligne de commande pendant la phase d’installation. Réalisable, mais pas engageant.

Les installateurs de Mageia sont maintenant pleinement compatibles avec l’UEFI, de telle sorte que l’installation est aisée aux côtés d’autres systèmes préexistants.

Que dire du « Secure Boot » ?

Avant tout, la fonction « Secure Boot » n’est pas équivalente à l’UEFI. UEFI est le micrologiciel, « Secure Boot » est l’une des fonctions parmi d’autres fournies par cette technique. Cependant, la plupart des ordinateurs pré-installés sont livrés avec la fonction « Secure Boot » activée, ce qui empêche les utilisateurs d’amorcer tout autre système ou media d’installation. Pour installer Mageia, il vous faut désactiver le « Secure Boot » dans les réglages de l’UEFI. Nous vous invitons pour cela à consulter la documentation de votre matériel. De nombreux sujets traitent également cette question sur internet. A l’heure actuelle, tous les fabricants ont l’obligation de fournir un moyen de désactiver cette fonction.

Installation de Mageia sur un système UEFI

A la fois les images Live et l’installateur classique peuvent être installés sur un système UEFI, mais pas l’image « Dual Arch ». En fonction de votre matériel ou de votre préférence, graver l’image ISO 64 bits sur un DVD ou la transférer sur une clé USB. Ceux qui utilisent déjà Mageia peuvent utiliser IsoDumper pour cela (IsoDumper s’installe depuis le Centre de Contrôle de Mageia). Pour les autres, suivre cette procédure. Consulter aussi notre page dédiée sur le wiki. Ensuite amorcer l’ordinateur avec le support préparé.

L’amorçage de l’installateur classique sur un système UEFI propose actuellement un choix qui est fonction du support d’amorçage : vous devez choisir celui qui est approprié selon que vous amorcez depuis un Disque ou une clé USB. Ceci ne concerne pas les images Live. Une fois lancé, il n’y a pas de différence pas rapport aux systèmes non-UEFI dans le mode Live. L’installation diffère légèrement en ce qu’une partition pour système EFI (ESP) doit être créée ou récupérée et montée sur /boot/EFI, et par le gestionnaire d’amorçage qui est obligatoirement Grub2 (grub2-efi). La préparation et la mise en œuvre des media d’installation de Mageia pour les systèmes UEFI est entièrement décrite sur notre wiki.

Ressources à propos de l’UEFI :

Si vous êtes curieux, Adam Williamson a écrit une bonne introduction à l’UEFI (en anglais) ; nous avons aussi des informations sur notre wiki.

Qu’en est-il des mises à niveau depuis Mageia 4 ?

La mise à niveau de Mageia 4 installé en mode non-UEFI vers Mageia 5 en mode UEFI n’est pas supportée, par contre, elle l’est depuis Mageia 4 déjà installé en mode UEFI vers Mageia 5 en mode UEFI (et bien sûr, depuis Mageia 4 non-UEFI vers Mageia 5 non-UEFI).

Mageia 5 est bientôt là, restez connectés !

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Tout vient à point à qui sait attendre

Et nous avons tous attendu Mageia 5 RC assez longtemps : saisissons-la !

Pendant que vous attendez la fin du téléchargement, tout impatients et désireux d’essayer cette nouvelle édition, parlons un peu de cette version admissible (release candidate, RC) : que pouvons-nous attendre d’elle, et pourquoi cela a-t-il pris si longtemps ?

Support de l’UEFI – pour de vrai

Les développeurs de Mageia ont été d’ardents travailleurs pendant le développement de cette version pour ajouter la prise en charge de l’UEFI par l’installeur, alors que les contributeurs de l’équipe QA (Assurance Qualité) testaient en détail tout ce qu’ils pouvaient sur leur matériel. Nous sommes maintenant fiers d’annoncer que vous pouvez facilement installer Mageia sur des systèmes UEFI, en utilisant nos supports Live ou bien l’installeur classique (à l’exception du DualDVD qui ne prend pas en charge l’UEFI).

C’est maintenant le baptême du feu pour la principale fonctionnalité de Mageia 5 : si vous possédez un système UEFI, essayez cette version candidate dans autant de configurations que possible (dual boot avec Windows ou avec d’autres distributions Linux, etc.). Ensuite prenez soin de rapporter tout bug rencontré ; nous avons réussi à nous débarrasser de la plupart des bugs trouvés au cours des tests de cette longue pré-version, mais nos testeurs de l’équipe QA disposent de ressources en matériel relativement limitées.

Ménage de printemps dans l’installeur

Bien que ce soit la fonctionnalité la plus attendue, le support de l’UEFI n’est pas la seule amélioration apportée à notre installeur, DrakX. Les nombreux tests effectués par l’équipe QA durant les derniers mois ont mis en lumière des bogues de longue date, et de nombreuses heures ont été consacrées à les corriger : support de RAID, intégration de GRUB 2, problèmes graphiques liés aux évolutions de GTK+ 3, plus de fonctionnalités de journalisation et de débogage pour urpmi et l’installeur… et bien plus encore !

Par exemple, nous avons amélioré les fonctionnalités de partitionnement automatique pour mieux refléter les besoins de nos utilisateurs : les options prêtes à l’emploi pour « effacer et utiliser le disque dur entier » ou pour « utiliser l’espace disponible » vont pouvoir créer désormais une plus grande partition racine (jusqu’à 50 Go si vous disposez d’une tonne d’espace libre, contre 12 Go dans les distributions précédentes). L’option « utiliser de l’espace libre dans une partition Windows » sera aussi moins timorée lors de l’utilisation de l’espace libre des partitions NTFS, en nous laissant une partition racine confortable pour installer plusieurs environnements de bureau ou certains jeux libres sympas livrés avec Mageia 5.

Notre version la plus aboutie à ce jour

Avec plus de deux mois de développement et de test, cette version admissible est notre version la plus testée jusqu’à présent et nous espérons que cela rendra Mageia 5 encore plus stable et mature. La période de gel des paquetages a été plus longue que prévue, de sorte que vous ne trouverez pas les paquetages les plus récents tel que le noyau Linux 4.0. En revanche, nous pensons avoir atteint un bon compromis entre stabilité et nouveauté. Nos packagers ont continué à travailler à intégrer des versions de correction de bogues et des correctifs de sécurité, tout en essayant de faire en sorte de ne pas ajouter de régression potentielle. Dans l’ensemble, Mageia 5 devrait satisfaire à la fois les utilisateurs occasionnels et ceux dont l’expérience n’est plus à prouver.

Un sacré travail d’équipe entre les développeurs et l’équipe QA

La période de test de cette version admissible était comme un jeu de ping-pong sans fin, avec les développeurs d’un côté, travaillant dur pour corriger les bogues critiques, et les testeurs des images ISO de l’autre côté, toujours en train de tomber sur de nouveaux (et anciens) problèmes, et s’assurant que les correctifs de bogues soient effectifs. Un grand merci à tous ceux qui se sont impliqués dans cette période de test fatigante mais gratifiante ; nous avons vraisemblablement établi un nouveau record avec 9 séries d’images ISO testées successivement pour cette version admissible en l’espace de deux mois.

Mentions spéciales pour notre équipe QA, et tout particulièrement pour les nouveaux membres qui nous ont rejoint pendant le développement de Mageia 5, pour avoir réussi à continuer à tester les mises à jour pour Mageia 4 tout en travaillant sur les images ISO de la version admissible.

À vous de jouer

Avec tous les changements effectués entre la sortie de la 3ème bêta et cette version admissible, il y a énormément de choses à tester et il nous faut couvrir un maximum de matériel possible, en particulier vis à vis du support de l’UEFI et des modifications apportées à l’installeur. Alors téléchargez votre image ISO, préparez votre périphérique d’amorçage et démarrez avec Mageia 5 RC ! Veuillez aussi jeter un œil aux errata, car elles listent des problèmes déjà connus que nous n’avons pas encore pu corriger. Merci de signaler tous bogues que vous pourriez éventuellement rencontrer ne figurant pas encore dans les errata ou sur notre Bugzilla.

Publié dans Non classé | 15 commentaires

Mageia aux Journées Linux de Chemnitz 2015

CLT2015Les samedi 21 et dimanche 22 mars, Mageia sera présente aux Journées Linux de Chemnitz 2015 (Chemnitzer Linux Tage, CLT 2015) en Allemagne.

Fidèles de longue date à l’événement, nous sommes heureux de participer à nouveau à l’un des plus grands rassemblements de la communauté du logiciel libre en Allemagne après une année d’absence. Vous aurez sur place la possibilité d’avoir un aperçu de notre prochaine version Mageia 5 et de venir discuter de tous les aspects du projet Mageia.

Le vaste programme propose de nombreuses conférences ainsi que de nombreux ateliers pour les petits et les grands, et beaucoup d’autres projets présenteront leurs travaux. Vous trouverez le programme sur le site officiel.

Alors si vous vivez dans la région de Chemnitz, nous espérons vous voir aux CLT 2015 !

Et n’oubliez pas, nous serons aussi présents à Lyon les 28 et 29 mars pour les JDLL !

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Mageia aux Journées Du Logiciel Libre à Lyon (JDLL)

jdllLes samedi 28 et dimanche 29 mars, l’Association Lyonnaise pour le Développement de l’Informatique Libre (ALDIL) organise les Journées Du Logiciel Libre (JDLL).

Des utilisateurs et contributeurs de Mageia y tiendront un stand, comme chaque année depuis le lancement de la distribution. C’est une excellente occasion pour se rencontrer, et vous y trouverez également des goodies de votre distribution favorite (tee-shirts, stickers). Si vous êtes près de Lyon ou de passage, n’hésitez pas à venir nous rejoindre !

Seront également proposés des conférences et des ateliers, dont vous trouverez le programme – ainsi que les informations pratiques – sur le site des JDLL : http://www.jdll.org

L’événement est entièrement gratuit et ouvert à tout public.

À très bientôt !

Et pour les autres : tenez-vous prêts pour tester la RC dès qu’elle sera disponible, c’est le moment de mettre les bouchées doubles pour une Mageia 5 de grande qualité !

Publié dans Mageia | 2 commentaires