Nous avons besoin de vous ! (pour tester et casser des trucs)

Utilisateurs, contributeurs, cet appel vient du cœur.

Nous n’arrêtons pas de parler du fait que Mageia est comme ceci, Mageia a besoin de cela et Mageia a réalisé cette chose étonnante… Mais vous savez quoi ? C’est un peu trompeur. Vous savez, Mageia n’est ni un grand groupe, ni même une petite entreprise. Mageia est une association de personnes. Des personnes comme vous. Et aujourd’hui, nous avons besoin de personnes comme vous.

Tout ceux qui ont déjà essayé d’obtenir un travail dans l’industrie des hautes technologies savent qu’une grande majorité des nouveaux embauchés est affectée à l’assurance qualité (« QA » en anglais), dont nous en avons tous besoin. C’est parce que ce secteur requiert beaucoup de main-d’oeuvre. Après tout, il n’y a besoin que de quelques esprits brillants pour créer d’excellents algorithmes, un peu plus pour écrire le code, et des légions entières pour essayer toutes les façons possibles de le faire fonctionner autrement que prévu. Parce que quelque part, quelqu’un va trouver cettepossibilité étrange qui va tout faire planter. Et avant de publier quoi que ce soit, qu’il s’agisse d’un nouveau système d’exploitation ou juste d’une petite mise à jour de sécurité, nous avons besoin d’avoir l’assurance qu’il corresponde à nosexigences de qualité.

Et c’est là que vous entrez en jeu.

Aujourd’hui, notre équipe qualité est vraiment petite. Petite à quel point ? Elle l’est tellement qu’il n’y a à l’heure actuelle qu’une seule experte en assurance qualité. Au départ, ils étaient deux, mais l’un deux à été obligé de réduire grandement son implication à cause de problèmes de santé. Nous lui souhaitons de se rétablir vite. Désormais, la plus grosse partie du travail tombe dans les mains de notre unique autre experte en assurance qualité. Elle fait de son mieux pour assurer la qualité dont nous avons besoin tout en essayant de former le petit groupe de volontaires de l’équipe. Ne vous trompez pas, ces « professionnels non entraînés » font aussi de l’excellent travail. En réalité, ils abattent une somme de travail considérable et du meilleur niveau tout en étant assez nouveaux dans l’équipe d’assurance qualité, et pourtant, ils sont submergés. Nous avons besoin de plus de personnes comme elles.

Chaque nouvelle mise à jour a besoin d’être testée sur les deux versions maintenues (actuellement Mageia 3 et Mageia 4) pour les deux architectures supportées (32 et 64 bits). Cela signifie que chaque petite mise à jour de sécurité ou nouvelle fonctionnalité à besoin d’être testée quatre fois avant que nous la publions, et la plupart de ce travail est réalisé par une seule personne.

Nous avons besoin de renforts, et vous pouvez aider.
C’est vraiment facile. Avec un petit peu de formation et d’expérience, vous pouvez vous aussi devenir un excellent testeur qualité.

Consultez simplement le portail de l’équipe assurance qualité et découvrez comment vous pouvez aider.

Mageia, c’est sa communauté, et aujourd’hui, nous avons besoin d’aide.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Nous avons besoin de vous ! (pour tester et casser des trucs)

  1. Bonjour
    d’accord pour aider en testant mais il faut, visiblement, connaître l’anglais ce qui est loin de mon cas.
    dommage car je dispose de temps mais pas de la procédure pour aider. Par exemple rapporter un bugs, pour un néophyte comme moi (même si j’utilise du Linux depuis bon nombre d’année) relève de l’abstrait le plus total. Ne sachant pas ce qui peut intéresser l’équipe et surtout comment expliquer le bug pourquoi le faire ??

    Cordialement

    • Bonjour Pierre-Yves,

      Il est vrai qu’être en mesure de lire et écrire l’anglais est un facteur important pour communiquer dans les équipes de Mageia, et la QA ne déroge pas à la règle.

      Pour ce qui est des rapports de bugs, il ne faut pas hésiter à utiliser un système de traduction style Google Translate. Tu peux tout à faire décrire le bug en français, puis ajouter la traduction automatique en anglais (en mettant l’anglais d’abord, puis la version française peut être). Une traduction Google est souvent suffisante pour communiquer par écrit, et il y a aussi un grand nombre de contributeurs français et anglophones dans le projet qui peuvent éventuellement repréciser certains points mal traduits à partir de la version française.

      Si tu veux t’essayer à la QA malgré la barrière de la langue, n’hésite pas à participer à la discussion commencée sur le forum MLO : http://www.mageialinux-online.org/forum/topic-18784+vous-reprendrez-bien-une-part-de-qa.php
      On cherche à déterminer comme lancer un système du tutorat/formation au sein de la communauté francophone pour aider tous les motivés à participer à l’effort d’assurance qualité.

  2. Bonjour,
    J’utilise Mageia depuis sa parution, après avoir utilisé Mandriva. J’ aimerais bien pouvoir faire quelque chose, mais, et c’est un grand mais, si j’arrive à comprendre, grosso modo, certaines infos en anglais, je suis bien incapable d’écrire et de lire vraiment ce qui ce dit. Alors quoi faire ???
    Je suis allé faire un tour sur https://wiki.mageia.org/en/QA_Team mais dès les premières lignes je suis perdu !
    La seule chose que je fais c’est de proposer d’istaller Magéia, à des dissidents windosiens et à leur apprendre à s’en servir, et ça marche pas trop mal.
    en tous cas merci pour ce que font toutes les équipes de Magéia.
    jipe

  3. Bonjour Jean-Pierre,

    Merci pour tes installations de Mageia chez les dissidents de Windows, c’est aussi une contribution de qualité pour toute la communauté Mageia : plus on est de fous, plus on rit, n’est-ce pas ? 🙂

    Par rapport à la QA et à la barrière de la langue, tu peux voir la réponse que je viens de faire à Pierre-Yves ci-dessus.

  4. Loïc Mercier dit :

    J’ai abandonné Mandriva pour Mageia 3, puis Mageia 4.
    Je n’ai pas trop de difficulté pour lire l’anglais et la réponse de Rémy à Pierre-yves a écarté mon appréhension de devoir écrire cette langue.
    Le seul problème est que je ne suis pas informatien …
    Est-ce indispensable de l’être pour faire de la QA informatique ?

    • Bonjour Loïc,

      Il n’est pas nécessaire d’être informaticien pour faire de la QA. Moi-même je n’ai que des connaissances très basiques en programmation, et je ne m’en sers quasiment pas pour la QA. Ce qui est nécessaire, c’est d’avoir l’habitude de Mageia et de ses outils, et de ne pas avoir peur de la ligne de commande (on peut faire beaucoup de choses avec MageiaUpdate ou le CCM, mais les mises à jours ne concernent pas toujours des applications graphiques).

      Et être disposé à apprendre, parce qu’au final la QA c’est avant tout une équipe de curieux où les plus expérimentés donnent leurs tuyaux aux novices. C’est la voie parfaite pour améliorer sa connaissance de l’écosystème Linux, et découvrir des tas de logiciels insoupçonnés.

  5. David THIRIET dit :

    Bonjour à tous,

    J’utilise Linux depuis maintenant une dizaine d’années ( de red à Mageia en passant par debian, suse… je vais pas m’étendre sur le sujet). Et il vrai que j’ai été plus qu’heureux de retrouvez l’esprit Mandrake Linux dans Mageia que j’utilise depuis la version 3 (et depuis je n’utilise plus que cela). Lire de l’anglais, écrire de l’anglais pas de souci, peut un peu rouillé au niveau de l’oral mais c’est comme le vélo une fois qu’on si remet y a plus de problèmes, donc pas de lézard pour moi j’ai même deux pc portables (un en 32 bits l’autre en 64 bits) de prêt. donc testons testons!

  6. Aranud87 dit :

    Salut,

    Rémi m’a expliqué lors d’une install party le QA, c’est vrai que c’est beaucoup plus simple à comprendre que par le Wiki.

    C’est pour cela que j’essaye non seulement d’aider les débutants mais aussi d’initier (avec mes faibles connaissances) aux différentes équipes en français et avec des exemples/images :
    http://mageia-wiki.org/

    Bon en ce moment beaucoup de travail j’ai peu de temps mais j’abandonne pas 🙂

  7. Ratel dit :

    je voudrais bien aider …..je vais tester le produit Alpha 2 🙂 j’ai payer assez cher ( € ) les produits > clef USB ( Mandriva )+ Power Mandriva ( Membre argent ) et le résultat n’a pas été des plus sympa ( Catastrophique ) l’avenir sera ou ne serra pas Mangeia
    Que la force soit de votre coté laisser le coté obscur aux autres

  8. Guy dit :

    Bien avant de le tester et je l ai fait pour tres grande compagnie informatique mais aurait fallu régler les bogues de l’autre (version) avant je n ai plus de son sur l’ordinateur suite à une mise a jour, avant le son fonctionnait très bien… et l’accès au sans fil demande toujours au moins un reboot ok c est une carte broadcom qui est plus capricieuse pour linux mais avant c etais UBUNTU qui etait sur cet ordi et avec les mêmes drivers et ca fonctionnait très bien… avant de sortir une nouvelle version avec pleins de « bébelles » et de gadgets cette nouvelle version va-t-elle régler les problèmes? J’ai bien peur que non.

    • Ah toutes mes excuses, il est vrai que nous autres magiciens pouvons corriger des bogues d’un claquement de doigts, alors même que nous n’en avons pas connaissance.

      Ayant fait de l’assurance qualité pour une très grande compagnie informatique, vous savez probablement qu’en général, c’est en testant que l’on découvre les bogues… Je n’ai pas connaissance de bogues s’annonçant tout seuls sur les mailing lists en attendant qu’on les corrige gentiment.

      Notez aussi que nous avons passé un temps fou pour sortir une version 4.1 de Mageia 4 qui corrige de nombreux bogues, et que ce post vient très précisément expliquer que l’équipe d’assurance qualité a besoin de plus de personnes pour tester entre autres les correctifs de bogues. Et pour ce qui est de vos problèmes qui sont très probablement un soucis de compatibilité matérielle, ils sont impossibles à corriger tant que vous ne les faites pas remonter.

      A bon entendeur.

      • Guy dit :

        Merci d’avoir pris le temps de me repondre. Par contre je pense que certains de vos commentaires sont un peu gratuits. D’abord j ai soumis un rapport DÉTAILLÉ de bugs pour le son avec plusieurs utilitaires proposé par drakconf et des recherches sur internet il semble que tout fonctionne bien mais que le démon ne soit pas chargé correctement au démarrage.. je connais bien l informatique mais je ne suis pas programmeur. Pour ce qui est du sans fil oui on m’a bien répondu et même mieux on a automatiquement enlevé le drivers « broadcom » pour le remplacer par un driver « open source » et on m’a répondu de l’utiliser .. malheureusement après plusieurs tests il faut toujours un reboot pour accéder a l internet .. quand ca marche…

        Non un O.S. n est pas de la magie mais des dizaines de milliers de programmation et justement si on veut vous aider vous les programmeurs il faut un rapport détaillé pas juste  » le son marche pas » mais en fait « pourquoi il ne marche pas » et comme je le disais cela prend beaucoup de temps d’ou mon inquiétude car un nouveau système d’exploitation presentera de nouveaux bogues et ceux du précédent ne sont pas corrigés.

        Merci quand même de travailler a nous donner un beau linux.