Chronique – 2018 – semaines 28-30, un anniversaire, RMLL et plus encore

Que s’est-il passé ?

Un nombre étonnant de personnes dans l’hémisphère nord ont pris des vacances, moissonné, combattu des incendies – mais il y a encore un énorme travail en perspective. Merci aux Mageiens !
Mageia 6.1 est de plus en plus proche, et entre-temps, certains d’entre vous ont peut-être remarqué que la mise à jour de Mageia 5 -> 6 est maintenant disponible via l’icône systray – elle est à nouveau active. Pour que cela fonctionne, vous devez réactiver « Vérifier la disponibilité de nouvelles versions de Mageia » dans les paramètres de fréquence des mises à jour du Centre de Contrôle Mageia. Vous verrez aussi une version différente de l’icône de la boîte à miniatures – au lieu d’un cercle bleu avec une flèche vers le bas, vous verrez un cercle orange avec une flèche ronde. Ceci vous informe que Mageia 5 est maintenant officiellement obsolète.
Quelques infos de l’équipe QA : si vous passez de KDE4 à Plasma, il pourrait y avoir des problèmes avec les plus anciennes cartes vidéo. Si vous n’êtes pas sûrs de vous, vérifiez, avant de mettre à jour, que vous disposez d’un autre environnement de bureau que KDE – Xfce est généralement sans problème. Connectez-vous à cet environnement autre que KDE avant de commencer la mise à jour.
Comme pour toutes les mises à jour conséquentes, si vous utilisez un ordinateur portable, connectez-vous à l’alimentation secteur, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace disque disponible et une connexion Internet fiable.
Régalez-vous !

Oh, et le saviez-vous ? Notre ancêtre Mandrake Linux a vu naître sa première version le 23 juillet 1998, il y a 20 ans ! Il y a même quelques images de ce vieux, vieux logo avec (chut !) The Hat (Le Chapeau), que nous ne vous montrerons pas – par contre voici l’un des coffrets Mandrake – l’un des derniers… Beaucoup d’entre nous ont commencé l’aventure avec une version de Linux Mandrake, puis de Mandriva, et maintenant de Mageia !

Les RMML se sont vraiment bien passées ! Nos remerciements à tous ceux qui ont prêté main forte.

Nous avons eu assez de Mageiens pour tenir le stand, et c’était génial de se rencontrer, de rencontrer des utilisateurs intéressés, des utilisateurs potentiels et aussi des contributeurs d’autres projets.

DTux avait apporté son RaspberryPi sous Mageia 6, et il avait aussi apporté un Odroid qui fait tourner Mageia – les deux ont suscité beaucoup de curiosité de la part des visiteurs.

De nombreux visiteurs s’intéressaient surtout à la sécurité ; c’était quelque chose de nouveau. Cela a sans doute été causé par la version papier d’un excellent livre français sur l’auto-défense numérique de boum.org qui était sur notre table. Si vous lisez le français, vous pouvez l’acheter (ou en lire une version numérique gratuitement) ici :  http://guide.boum.org/

 Bon, ça suffit pour la chronique et désolé pour le retard !

Correction des mises à jour depuis la dernière chronique (Mga6 seulement) :

  • wine
  • nvidia-current
  • python-slugify, transifex-client
  • grub2
  • kmod-vboxadditions, kmod-virtualbox, virtualbox
  • openmpi, plplot, healpix, aspic
  • qdigidoc
  • nextcloud
  • java-1.8.0-openjfx

Mises à jour de sécurité :

  • nspr, nss, rootcerts, thunderbird, thunderbird-l10n Mga5
  • w3m Mga5, 6
  • graphviz Mga5, 6
  • wesnoth Mga6
  • kernel, kernel-userspace-headers, kmod-vboxadditions, kmod-virtualbox, kmod-xtables-addons, wireguard-tools Mga6
  • kernel-firmware-nonfree, radeon-firmware Mga6
  • microcode Mga6
  • wireshark Mga6
  • ffmpeg Mga6
  • rust Mga6
  • clamav Mga6
  • thunderbird, thunderbird-l10n Mga6
  • flash-player-plugin Mga6
  • cantata Mga6
  • mailman Mga6
  • perl-Archive-Zip Mga6
  • nikto Mga6
  • redis Mga6
  • chromium-browser-stable Mga6

Et, bien sûr, toute une série de mises à jour dans Cauldron (nous n’avons pas compté cette fois-ci).
N’oubliez pas, vous pouvez consulter Mageia Advisories, Mageia AppDB, et PkgSubmit pour connaître les données des dernières 48 heures, et Bugzilla pour suivre ce qui se passe en continu

Rédaction de patricia fraser – Traduction de André Salaün

Ce contenu a été publié dans Chroniques, Mageia. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.