Problèmes liés à la grande mise-à-jour

La plupart d’entre nous devraient avoir son système à jour, la plupart des mises à jours furent aussi douces que de la soie. Mais ! Jusqu’ici, deux problèmes ont été remontés avec ces grandes mises-à-jour, les deux causés par des bibliothèques 32bits installées sur des systèmes 64bits.

https://bugs.mageia.org/show_bug.cgi?id=23016
et
http://blog.mageia.org/de/2018/05/12/das-grosse-update-machen-sie-sich-bereit/comment-page-1/#comment-1787

La solution pour les deux est la désinstallation de la bibliothèque 32bits pour permettre le processus de mise-à-jour – en l’occurrence libkf5jobwidgets5 et libkf5completion5.

Ce ne devrait pas être nécessaire, puisque les bibliothèques 32 bits devraient pouvoir coexister sur une installation 64bits, elles peuvent être nécessaires pour des applications tierces.

Le bogue 23016 a été ré-ouvert pour une analyse plus complète. Pour l’instant, nous regardons les rapports et nous vous donnons comme moyen de contournement la désinstallation de ces bibliothèques 32 bits.

Toutes les bibliothèques 32bits ne sont pas incompatibles avec celles en 64 bits, seulement quelques unes, lorsqu’il y a des fichiers de la bibliothèque qui doivent être dans un paquet différent indifférent à l’architecture (noarch). Dans nos deux cas de bogues, ce sont des fichiers dans /usr/share/locale/ avec le même chemin et les mêmes noms pour ces deux paquets 32 et 64bits.

Le gestionnaire de paquet RPM permet à un fichier d’appartenir à plusieurs paquets, pourvu que leurs attributs soient identiques, mais la mise à jour vers une version plus récente est bloquée lorsqu’il essaie de mettre à jour un paquet, mais comme l’autre version fait aussi partie de la mise à jour, il y a un conflit. Nous gardons une attention pour ces erreurs d’empaquetage.

Il est possible, si vous utilisez DNF pour la mise à jour au lieu d’URPMI, de ne pas rencontrer ce problème ; comme nous collectons d’autres informations, nous le préciserons dans les chroniques dans les prochaines semaines.

Parallèlement à cette grande mise à jour, nous avons fait plein de choses usuelles, comme les 300 paquets pour la Cauldron.

Corrections de sécurité

Autant pour Mageia 5 que 6 :

  • qpdf
  • afflib

Pour Mageia 6 uniquement :

converseen, cuneiform-linux, dvdauthor, emacs, imagemagick, inkscape, k3d, kxstitch, libopenshot, ocaml-glmlite, perl-Image-SubImageFind, pfstools, php-imagick, php-magickwand, psiconv, pythonmagick, ruby-rmagick, synfig, vdr-plugin-skinelchi, vdr-plugin-skinenigmang
qt3d5, qtbase5, qtcanvas3d5, qtcharts5, qtconnectivity5, qtdatavis3d5, qtdeclarative5, qtdoc5, qtgamepad5, qtgraphicaleffects5, qtimageformats5, qtlocation5, qtmultimedia5, qtnetworkauth5, qtpurchasing5, qtquickcontrols25, qtquickcontrols5, qtremoteobjects5, qtscript5, qtscxml5, qtsensors5, qtserialbus5, qtserialport5, qtspeech5, qtsvg5, qttools5, qttranslations5, qtvirtualkeyboard5, qtwayland5, qtwebchannel5, qtwebengine5, qtwebsockets5, qtwebview5, qtx11extras5, qtxmlpatterns5
graphicsmagick
nextcloud

Vous retrouverez tout ça aux places habituelles Mageia Advisories, Mageia AppDB, PkgSubmit pour ces dernières 48 heures et Bugzilla pour voir ce qu’il se passe en ce moment !

Rédaction de Patricia Fraser – Traduction de Jbyz

Ce contenu a été publié dans Chroniques, Mageia. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Problèmes liés à la grande mise-à-jour

  1. Rosco237 dit :

    Mise a jour ratée, impossible de redémarrer l’ordi. Données perdues. Génial, merci Mageia !!! Et sinon ça vous dirait de tester vos mises a jour AVANT de les proposer aux utilisateurs ?!

  2. anyblabla dit :

    Effectivement, pour ma part et sur deux machines monoboot Mageia 6, la première à base Intel et la deuxième à base AMD, tout c’est parfaitement bien déroulé. Allez, on ne lâche rien et on continue 🙂

  3. tuxmips dit :

    Bon ces jours ci j’ai eu également de mises à jour, mais je ne pourrais vous faire un retour d’expérience sur Plasma… vu que je suis sous Gnome et que ca roule parfaitement pour ce qui me concerne.

    En revanche pour la sortie de la 6.1, il me parait indispensable de mettre Firefox en version 60ESR qui vient de sortir : https://linuxfr.org/news/firefox-60-et-60-esr

    Merci en tous cas pour tout le travail réalisé !!!
    J’essaye de prévoir un nouveau don d’ici la fin de l’année 🙂

  4. Devile dit :

    Apres la disparitions de l’independance des bureaux (sur kde)…
    Voilà la « grosse » m…ise a jour !

    Mise a jour ratée, impossible de redémarrer sur un des ordi. Données perdues. Génial,
    Sur un autre ordi. :
    – Dolphin n’accède plus a root. Super,
    – Kalarm ne fonctionne plus… Perdu toutes mes données (rdv etc etc)
    – Korganizer ne fonctionne plus non plus… Perdu toutes mes données (rdv …..).
    -etc etc…
    tout ca en 3 jours (depuis la « grosse » mise a jour)…

    Plus ca viens et pire c’est, 🙁 au point que j’ai maintenant peur de lancer les mises a jours (j’ai refusé la mise a jour de mes drivers video de peur que rallumé, plus rien ne s’affiche (comme l’ordinateur 1…)) je n’ai plus confiance moi…

    Alors j’ai 3 petites questions :
    – Vous avez decidé de saborder Mageia ??? (si c’est le cas faut le dire…)
    – Si ca continu comme cà, il y aura bientôt plus de prog. qui ne fonctionne(rons) pas que de ceux qui fonctionnerons ? (désassemblé dolphin, j’ai lu qu’il y avais 8 octets a changer pour qu’il refonctionne) B3 73 00 00 (mais faut programmer…)
    – Est-il encore prevu beaucoup la disparition d’autres fonctions et de programmes de mageia ?
    Par ce que là, a force d’en retirer et d’en supprimer il ne va rester que peau de chagrin…

    Désolé pour ma façon de m’exprimer mais je viens de perdre une semaine de boulot a cause de la « grosse mise a jour » alors….comprenné que j’ai les boules !

    Pkoi je change pas de linux ?
    1 – je suis sur mandrake (et sa suite) depuis mandrake 1
    2 – Partir, c’est quitter le navire, je ne suis pas un lâche !
    3 – Soit on s’émerveille de ce qui reste de mandriva et c’est pas comme cà qu’il va s’améliorer ! (la politique de l’autruche…)
    soit on dis ce qui ne va pas et ceux qui savent le faire ET qui ne veulent pas de meure Mandriva font ce qu’il faut ….

    En tout cas ! moi j’ai les boules quand je vois ce qui a été est ce qui est…

    • Pierrot dit :

      IDEM + :

      Perte du réseau root vers NAS, plus aucun accès via Dolphin en root – permettant la réactivations des liaisons NFS qui se perdent régulièrement.

      Tout à fait d’accord avec Devile, remuez-vous les gars, vous aviez un système d’exploitation très performant (je suis aussi utilisateur depuis Mandrake 1) … et c’est le début de la catastrophe.

    • toussaintlours dit :

      Dans un premier temps, l’urgence étant ce qu’elle est, boot sur des clés USB live et récupération de ce qui peut l’être. Ca peut au moins permettre de sauvegarder la partition  » /home  » où sont justement stockées les données personnelles. Notamment /home/toto/ et tous les fichiers et dossiers cachés dont le nom est précédé d’un  » .  » En espérant qu’il n’y ait pas eu écrasement.

  5. tux 2 dit :

    ça s’est bien passé chez moi.
    Je n’ai rien remarqué de vraiment différent (hormi la présentation des paramêtres KDE) 🙂

    c’est effectivement regrettable pour ceux qui ont rencontré un problème
    il faut toujours avoir des sauvegardes de ses données importantes.

  6. lebarhon dit :

    Bonjour,
    Impossible de se remuer sans grain à moudre. Il faut à minima des rapports de bug pour prendre en compte vos problèmes.
    Concernant l’impossibilité de lancer Dolphin avec les privilèges root, c’est un choix de KDE.
    https://phabricator.kde.org/D12732

  7. Pierre dit :

    Bonsoir Lebarhon,
    Manifestement tous les soucis actuels sont des conséquences des derniers choix de KDE.
    Même Kwrite ne se lance plus en root , il faut manœuvrer et détourner la commande pour y arriver : EDITOR=kwrite sudoedit %u .

    Pour ceux qui raffolent des travaux sur base SQL sur NAS ou autre programmation batch conky exigeant régulièrement l’utilisation sous root, ce n’est pas la gloire.
    Quelles sont les solutions prévues ou que vous proposez pour gérer Dolphin (ou autre) en root permettant ainsi de gérer les doits tant sur le local que sur un réseau sous NAS exigeant un log root ? Idem pour les éditeurs etc ??
    Merci pour vos suggestions.

    • toussaintlours dit :

      Le problème peut venir de Wayland, qui supporte très mal l’utilisation des applications graphiques en mode root, contrairement à X11, avec lequel, bien des mauvaises habitudes se sont prises.
      Pour base de données SQL, il faut installer une interface web sur le NAS, et s’y connecter depuis son navigateur.  » phpMyAdmin » fait ça très bien depuis longtemps, et n’importe quel navigateur fait le boulot. A moins que l’on préfère installer un serveur ssh sur le NAS, et travailler sur la base de données en ligne de commande.
      Normalement, root n’a pas le droit de se connecter à un serveur ssh. On y entre en tant qu’utilisateur standard et on passe en  » su  » une fois dedans.
      Après on peut travailler sur la base SQL comme on veut.

      Pour ce qui concerne la configuration de fichiers comme celui du conky, on devrait normalement avoir une copie dans le /home, ainsi :
      /home/toto/.conkyrc s’il n’y en a qu’un ou /home/totot/.config/conky/conkyrc s’il y en a plusieurs, avec les images et icones nécessaires.
      Mais il ne devrait jamais être nécessaire d’avoir des privilèges administrateurs, et surtout pas en mode graphique.
      Idem pour tout ce qui concerne le /.bashrc qui devrait être dans le /home/toto/. On ne travaille pas sur les fichiers qui sont dans le /etc/ . La raison étant qu’en cas de mise à jour, ça peut au moins faire sauter toute les modifications. Voir tout casser.

      • Pierre dit :

        Bonsoir toussaintlours ,
        Pas de souci Wayland de mon côté ..par contre les mauvaises habitudes W11 😉
        Base SQL gérée depuis longtemps en phpMyAdmin et par l’interface web… mais sans rentrer dans les détails, tout n’est pas résolu par phpMyAdmin, certains accès sur des serveurs de données externes, sur les systèmes domotiques etc ..demandent d’office de gérer certaines fonctions en root (non dépendantes de linux lui-même). Idem pour des requests sous batch(surtout sur du matériel domotique) ou dans la base SQL directement sous batch (Fichiers sous home bien sûr voire même dans des répertoires sur des unités montées séparées) …pas fou.

        Le reproche principal que je peux faire à cette mise à jour est de ne pas avoir prévenu les utilisateurs que lors de cette mises à jour, certains droits d’accès au root seraient restreints et de ne pas avoir laissé le temps a ceux-ci de prévoir des modification de droits sur des NAS ou autres répertoires/fichiers afin d’éviter la perte soudaine des accès à ceux-ci… Sans comprendre le pourquoi puisque non informés.
        Ces modifications impactent bien sûr ceux qui ne se limitent pas à l’utilisation de Linux pour simplement aller sur le web et profiter de quelques applications « gratuites ».

        Plus les jours passent, plus je trouve des solutions concernant les soucis apparus … mais utilisant professionnellement mon matériel, le temps perdu n’est pas récupérable. Une majorité de ces soucis aurait pu être évitée si les informations avaient été données en temps utiles.

        Tout ne sera certainement pas résolu pour les programmations, avec ces nouveaux choix de la part de KDE… et il s’agit d’une sacré marche arrière dans l’idéologie de linux …… peut être due au fait que M$$ à l’intention de sortir , pour son prochain OS, une version basée sur linux, avec des restrictions probablement imposées … Pas une bonne nouvelle en soit.

  8. jean francois dit :

    Bonjour

    Dans mon cas, j’ai installé cette grosse mise à jour sur un dizaine de pc (perso et travail) sans soucis particulier.
    Pour le root avec les nas, dans mon cas, krusader lancé en user puis « démarrer krusader en mode super utilisateur » me suffit.

    je me sert rarement d’autre chose que de mc comme éditeur. Effectivemnt dommage que kate ne se lance pas en root. il y a toujours nano également…

    jean francois

  9. lebarhon dit :

    Bonsoir Pierre,
    Ce choix ne fait pas l’unanimité et KDE réfléchit à une solution. En attendant, des utilisateurs ont installé PCManFM, le gestionnaire de XFCE, sous plasma.
    Krusader fonctionne.
    J’ignore si cela répond à toutes les situations

  10. marc-andré dit :

    Bonsoir à tous
    Des problèmes avec la grosse mise à jour !
    D’une part, il y les utilisateurs qui se plaignent que c’était pas assez testé;
    d’autre part, les devs se plaignent que les bugs ne sont pas remontés;
    Ayant une version en testing, je n’ai rien remarqué d’anormal, donc j’ai rien signalé;
    toutefois, cela provoque une remise en cause;
    je suis obligé d’admettre que je ne suis pas un bon testeur!
    À cela, il y a une explication, simple, je ne peut tester que ce que je connais, c’est à dire pas grand chose.

    Exemple : Dolphin en « root »;
    je m’en suis jamais servi, puisque, il me semble que ce n’est pas recommandé, c’est en fait une mauvaise pratique, comme la connexion automatique;
    Kwrite ? je m’en suis jamais servi; quand j’ai un fichier à modifier, j’utilise « vim »; en console, on peut toujours passer en « root » quand c’est nécessaire;

    les logiciels de messagerie, type Kmail ou Thunderbird?
    avec mageia5, j’avais essayé de m’y intéresser; après plusieurs heures à essayer de comprendre à quoi ça sert et comment ça marche, j’ai abandonné;
    sous mageia6, je ne les ait même pas installés, j’en ai pas besoin!

    libre office ?
    j’ai du le lancer une fois, ces jours ci, pour lire une pièce jointe envoyé par un pote;

    gimp ? kdenlive ? jamais utilisé, trop compliqué!

    j’avais acheté une platine pour lire les vinyles et les convertir en mp3, avec audacity;
    après plusieurs heures à galérer, j’ai abandonné;

    je commence à avoir pas mal de photos, donc j’ai voulu utiliser digikam!
    320 pages de docs, bien soporifiques; j’ai laissé tomber!

    en fait, la plupart des applications sophistiquées en GUI, je m’en sert pas car ça m’apparaît comme des usines à gaz, on sait pas à quoi ça sert, et la doc je m’endors toujours avant de comprendre quoi que ce soit; je n’ai pas cette culture W$;

    en fait, je ne supporte pas ces docs où tout est mis au même niveau, l’essentiel comme l’accessoire;
    dans GNULinux, il y avait un principe : une commande, ne fait qu’une chose mais elle le fait bien!
    mais, les applications, il me semble qu’elles font beaucoup trop de choses …

    donc, désolé, je fais ce que je peux en testing, mais ça reste très limité.

    le meilleur conseil toutefois, que j’essaie de suggérer chaque fois que j’en ait l’occasion, c’est d’avoir plusieurs partitions racine /, une stable, et une pour bidouiller;
    mais apparemment, il y a peu d’amateur pour tester;
    et beaucoup de râleurs parce que c’est pas assez bien tester!

  11. Rexy dit :

    Bonjour à tous,
    Bravo aux empaqueteurs pour votre travail remarquable. Dans mon cas (plusieurs dizaines de PC d’une école d’ingénieur), tout s’est très bien passé du fait que nous désactivons systématiquement les dépôts 32b (d’ailleurs pourquoi restent-ils activés par défaut?).
    Juste un problème qui n’est pas lié à cette grosse mise à jour avec les PC aux microprocesseurs AMD. On doit les amorcer avec le noyau 4.14.30, car ils sont inexploitables avec le dernier noyau 4.14.40 (lenteur extrême). Le problème est en cours de traitement sur « bugzilla ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *