Notre bébé est né : Mageia 1

Nous sommes la communauté Mageia et nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui au monde entier que notre première version, Mageia 1, est sortie et disponible au téléchargement.

Pour les gens qui, comme nous, savent que notre temps est ce que nous avons de plus précieux, vous pouvez voir ce qui est disponible, choisir votre version, et la télécharger depuis mageia.org/downloads/.

Qu’est-ce qui est différent avec Mageia ?

Mageia, c’est une histoire humaine – les personnes qui font la distribution Linux Mageia et ceux qui l’utilisent. Nous formons une belle communauté et nous apprécions tout particulièrement que nos utilisateurs rejoignent notre communauté ; ceux qui nous rejoignent l’améliorent encore.

Mageia est une histoire d’excellence – nous sommes en quête d’excellence, afin que chacun ait la meilleure expérience informatique que nous pouvons lui offrir.

Que vous soyez développeur ou étudiant, utilisateur ou administrateur système, quelle que soit votre utilisation de l’ordinateur, nous aimerions vous aider à en avoir une bonne expérience. Essayez Mageia 1 et faites-vous votre avis.

Mageia est une histoire de qualité – notre distribution promet d’être aussi robuste et parfaite que Mandriva à ses meilleurs jours. C’est notre héritage.

Mageia est ouverte – nous sommes convaincus par l’idéal de l’Open Source. Nous sommes ouverts aux nouveaux utilisateurs et aux idées nouvelles. Nous avons également fait le choix d’une gestion ouverte de notre communauté.

Mageia est internationale – notre communauté vient de toute la planète pour aider Mageia à « parler » de nombreuses langues. La structure de Mageia et son attachement à la communauté des utilisateurs a déjà produit d’excellents résultats.

Mageia est une histoire de diversité – Mageia propose et maintient des logiciels à destination d’un large public d’utilisateurs avec des applications telles que des jeux ou des lecteurs multimédias mais aussi des applications scientifiques et techniques.

Mageia est une histoire d’équilibre – nous nous efforçons de maintenir l’équilibre entre des développements de pointe et une exigence de stabilité.

Pourquoi choisir Mageia ?

Vous voulez dire, mis à part le fait que c’est la nôtre, et une magnifique distribution ? Nous sommes une grande communauté et nous nous améliorons continuellement. Nous sommes à l’écoute les uns des autres et, ce faisant, nous cherchons à vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Nous aimerions vous accueillir dans notre communauté, tout en veillant à ce que votre installation de Mageia se déroule sans problème et que vous soyez heureux de l’utiliser.

Qu’est-ce que nous avons de différent ? Nous fonctionnons sur un mode purement communautaire, avec tout ce que cela implique. Notre organisation est gérée de façon collégiale, pas de direction commerciale pour dicter le chemin que doit prendre Mageia : c’est vous, en tant qu’utilisateur de Mageia, qui avez le plus à dire sur le futur de cette distribution, plus que n’importe qui d’autre.

Grimper sur les épaules de géants

Notre équipe de développeurs, empaqueteurs, contributeurs, traducteurs et testeurs a travaillé vraiment dur pour livrer Mageia 1 à l’heure.

Et nous sommes très reconnaissants envers les gens de Mandriva, de KDE, l’équipe du noyau Linux, la FSF et toutes ces personnes si nombreuses qui écrivent les programmes, pour l’énorme travail qu’elles ont fourni – merci à vous tous pour avoir créé le socle de logiciels qui constitue les fondations de Mageia.

Nous voulons continuer à améliorer tout cela et faire de Mageia la meilleure distribution possible.

Qu’est-ce que  Mageia ?

Mageia est à la fois une communauté et une distribution Linux. Pour davantage d’informations :

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Notre bébé est né : Mageia 1

  1. Icard dit :

    Félicitation à mageia et à tous ceux qui ont participé à sa sortie.
    Je commence mon rôle d’utilisateur maintenant, à partir de la première version officielle.
    Merci

  2. kwest dit :

    Merci, beaucoup, je la télécharge de suite, quelques commentaires :
    http://www.clubic.com/linux-os/actualite-426042-mageia-1-fork-mandriva-linux-disponible.html

  3. wato dit :

    À mon tour. Merci les gars pour tout le boulot. Vous gagnez un utilisateur régulier. J’ai testé la beta, la RC et viens tout juste d’installer proprement la V1. C’est propre, ça fonctionne, et surtout, l’association, les fondateurs, tout me fait penser que le projet est intéressant. À suivre donc vos aventures !!!

  4. Félicitations !

    Je voudrais bien tester mais comme expliqué sur DLFP ( http://linuxfr.org/news/sortie-de-mageia-1#comment-1239879 ), je n’ai qu’une clé USB et elle utilise multisystem ( http://liveusb.info/ ) qui ne supporte pas Mageia. L’auteur de multisystem a laissé un commentaire expliquant ce qu’il y avait à faire coté Mageia pour ajouter ce support. Pensez-vous pouvoir le faire ? Si oui, je peux passer la prendre à quelle heure ?

    Merci :)

  5. Miguel dit :

    Bonjour

    J’ai installé Mageia sur mon disque …. tout fonctionne impec….

    Mon seul souci les codec vidéo non-free!

    J’ai essayé ceci dans le terminal :
    urpmi gstreamer0.10-faad gstreamer0.10-faac gstreamer0.10-plugins-ugly gstreamer0.10-faad mozilla-plugin-vlc

    Mais ça ne fonctionne pas (pas de package) Que faire ?

    Merci

    • Pour ma part j’ai réussi sans problème à installer les paquets suivants avec urpmi : gstreamer0.10-faad, gstreamer0.10-plugins-ugly, mozilla-plugin-vlc.

      Il semble que gstreamer0.10-faac est manquant par contre.

      Tu es sûr d’avoir configuré les bonnes sources de médias ? Il est probable que les paquets ne soient pas présents sur le DVD de Mageia, mais ils le sont dans les dépôts.

  6. Miguel dit :

    Voila mon souci est réglé :D

    en fait j’ai installé le flash depuis le site d’adobe (rpm) puis je suis aller dans Application -> installer/désinstaller des logiciels -> vidéo et j’ai installer mplayer, mplayer-gui et vlc :D

    Du coup , Mageia est adoptée :D

  7. Miguel dit :

    ah ! la majorité des vidéo (flv, mp4) fonctionnent bien sauf quelques unes qui n ont pas de sons Grrrrrr ! …Totem, mplayer, vlc meme souci !!!…..bon je cherche encore !

  8. Solomon Linda dit :

    Pas de problèmes à priori. Mais contrairement à Mandriva/Mandrake ne sera pas ma distrib principale. En effet il manque trop d’applications en comparaison. Ce qui faisait la force de cette distrib avec Debian/Ubuntu c’est que l’on y trouvait à peu près tout ce qui existait.
    Or pour Mageîa 1 beaucoup trop d’appli ont été laissées de côté pour que ce ne soit pas un choix. Ainsi dans le seul secteur des Desktop/Desktop-Shell/WindowManager il n’y a pas d’E17, ni de GNUStep/Étoilé. Quand à AfterStep cela peut se comprendre sauf qu’une fois packagé contrairement à Java c’est pour un bon bout de temps.

    Itou dans le domaine de la MAO et du son. C’est pas à avec ce qu’il y a que Madame va vouloir que je lui fasse abandonner sa Mandriva (nota : elle est en master 6 années de compo électro-acoustique et travaille aussi bien sur des logiciels comme Max que des LL).

    Je dois avouer que c’est un terrible déception et ne sais pas trop quoi en penser. Je comprends qu’il faut, dans cet univers courir après Apple et Ubuntu au niveau des services et que tout cela demande des ressources tant humaines que financières.
    Mais bon pour la plupart une fois que c’était fait ce n’était plus à faire avant longtemps.

    Sinon le point positif c’est que si on se réferre à Distrowatch c’est une affaire qui semble bien partie.

    • boklm dit :

      S’il manque des choses, il est possible de faire des demandes sur le bugzilla, et cela sera ajoute pour la prochaine version, et sur le media backport pour la version stable actuelle.

  9. ennael dit :

    Comme annoncé dans les différentes infos sur Mageia, la première version propose une version stable et si tous les paquets ne sont pas encore inclus c’est que le travail à réaliser a été énorme et que nous n’avons que 24h par jour :). Il est toujours possible de rajouter de nouveau paquets.

    Pour info, E17 est bien présent… Il suffit d’installer le paquet task-e17. Le DVD ne contient pas tous les paquets disponibles.

    L’import de nouveaux paquets ne se fait pas en un claquement de doigts mais nécessite parfois des adaptations et un peu de nettoyage. Nul doute que cette déception ne sera que de courte durée.

    • Solomon Linda dit :

      @ennael
      Merci de votre réponse surtout que pour vous, depuis 1 an, les journées doivent faire au moins 36 heures ;-)

      En fait mes doutes provenaient de la dernière inteview vidéo de vous réalisée lors d’un salon récent. J’avais cru comprendre que la première version servait à stabiliser votre projet – rien de plus normal et cohérent – et que la seconde étape verrait le début de la mise en œuvre de quelques-uns des projets qui se trouvaient dans vos cartons, et que par conséquent le nettoyage et autres adaptations étaient quasiment terminé.

      Par votre réponse vous venez de balayer définitivement les doutes que cette première version m’avait dans un premier temps inspirée. Aussi je retire mes propos et en même temps s’efface totalement ce premier sentiment de déception évoqué ci-dessus.

      Cela fait longtemps que cette équipe est sur la brêche, et pas dans des conditions les plus sereines qui soient si on se réfère aux dernières années évoquées de-ci delà, et j’espère que vous allez TOUS pouvoir profiter pleinement des vacances estivales – pour ceux qui vivent dans l’hémisphère nord – qui se profilent.

      Nota :
      1 -
      La revue « Linux Pratique Essentiel » avait sorti son premier HS et son seul jusqu’à présent par présentation exhaustive de la « Mandriva 2008 Spring ».
      Au vu du faible nombre, selon moi, d’articles consacrés à Magéïa depuis sa sortie – même les commentaire sur LinuxFR sont faibles, il se pourrait qu’un HS#2 consacré à cette nouvelle distrib soit de nature à lui donner un petit coup de pouce supplémentaire. Je pense à cette revue car elle a pour habitude de traiter ses sujets le plus sérieusement possible. D’autant que LP Essentiel ne s’adresse pas qu’aux seuls utilisateurs débutants de l’univers Linux et que la présence d’une telle revue dans les kiosques de presse pendant les vacances, moment propice pour toutes les « aventures » vers de nouveaux « horizons ».

      2 -
      De même les éditions Eyrolles avait publié en 2006 « Débuter sous Linux avec Mandriva » de Sébastien Blondeel, Daniel Cartron et Juliette Risi, un excellent ouvrage que j’avais, à l’époque, recommandé à des débutants sous Linux. Cet ouvrage au contenu sérieux et à la présentation remarquable (comme toujours la collection Accès Libre) avait reçu un excellent accueil car il faisait un tour d’horizon exhaustif de ce qu’une distrib Linux pouvait offrir en termes de richesse applicative.
      Pourquoi pas un dérivé consacré à Mageïa ? Ainsi qu’un tome 2 destiné à un public plus averti, bien différent de ce que l’on trouve généralement. La fermeture de la branche française des éditions O’Reilly nous prive de quantité d’ouvrages de qualité surtout pour ceux qui n’ont aucune affinité pour la langue du chat qui espire :-)